Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

La destinée ! Mot grave et profond que les bonnes gens ont facilement à la bouche, aux heures d’inquiétude, devant les incertitudes de l’avenir.

Le destin est ce qui nous arrive parler de l’humanité, c’est parler de soi-même.

0238069001224339209.jpg

Dans le procès que l’individu intente perpétuellement à l’humanité, il est lui-même incriminé et la seule chose qui puisse le mettre hors de cause est la mort.

Il est significatif qu’il se trouve constamment sur le banc des accusés, même quand il est juge.

Personne ne peut prétendre que l’humanité est entrain de pourrir sans, tout d’abord, constater les symptômes de la putréfaction sur lui-même, sans avoir lui-même commis de mauvaises actions.

En ce domaine, toute observation doit être faite in vivo.

Tout être vivant est prisonnier à perpétuité de l’humanité et contribue par sa vie, qu’il veuille ou non, à accroître ou à amoindrir la part de bonheur et de malheur, de grandeur et d’infamie, d’espoir et de désolation, de l’humanité.

eed19582.jpg

C’est pourquoi je peux oser dire que le destin de l’homme se joue partout et tout le temps et qu’il est impossible d’évaluer ce qu’un être humain peut représenter pour un autre.

 Je crois que la solidarité, la sympathie et l’amour sont les dernières chemises blanches de l’humanité. Plus haut que toutes les vertus, je place cette forme que l’on appelle le pardon.

cartea-destinului.jpg

Je crois que la soif humaine de pardon est inextinguible, non pas qu’il existe un péché originel d’origine divine ou diabolique mais parce que, dès l’origine, nous sommes en butte à une impitoyable organisation du monde contre laquelle nous sommes bien plus désarmés que nous pourrions le souhaiter.

Or, ce qu’il y a de tragique dans notre situation c’est que, tout en étant convaincu de l’existence des vertus humaines, je puis néanmoins nourrir des doutes quant à l’aptitude de l’homme à empêcher l’anéantissement du monde que nous redoutons tous.

onu-7-.jpg

Et ce scepticisme s’explique par le fait que ce n’est pas l’homme qui décide, en définitive, du sort du monde, mais des blocs, des constellations de puissances, des groupes d’Etats, qui parlent tous une langue différente de celle de l’homme, à savoir celle du pouvoir.

Je crois que l’ennemi héréditaire de l’homme est la macro-organisation, parce que celle-ci le prive du sentiment, indispensable à la vie, de sa responsabilité envers ses semblables, réduit le nombre des occasions qu’il a de faire preuve de solidarité et d’amour, et le transforme au contraire en codétenteur d’un pouvoir qui, même s’il paraît, sur le moment, dirigé contre les autres, est en fin de compte dirigé contre lui-même. Parlement européen.

original.jpg
Car qu’est-ce que le pouvoir si ce n’est le sentiment de n’avoir pas à répondre de ses mauvaises actions sur sa propre vie mais sur celle des autres ?

Si, pour terminer, je devais vous dire ce dont je rêve, comme la plupart de mes semblables, malgré mon impuissance, je dirais le pouvoir du choix.

Je souhaite que le plus grand nombre de gens possible comprennent qu’il est de leur devoir de se soustraire à l’emprise de ces blocs, de ces sectes, de ces organisations qui détiennent un pouvoir hostile à l’être humain, non pas dans le but de créer de nouvelles communautés, mais afin de réduire le potentiel d’anéantissement dont dispose le pouvoir en ce monde.

sans-titre.png

C’est peut-être la seule chance qu’ai l’être humain de pouvoir un jour se conduire comme un homme parmi les hommes,

de pouvoir redevenir la joie et l’ami de ses semblables.

L’homme n’est finalement

que le miroir de l’homme !

La destinée ! Mot grave et profond que les bonnes gens ont facilement à la bouche, aux heures d’inquiétude, devant les incertitudes de l’avenir.
La destinée ! Mot grave et profond que les bonnes gens ont facilement à la bouche, aux heures d’inquiétude, devant les incertitudes de l’avenir.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maurice 02/02/2013 17:04


La destinée c'est de naître en pelines possessions de ses moyens contrairement à d'autres qui naissent handicapé.


La destinée c'est de n'avoir pas l'âge quand l'armée appelle au combat pour aller se battre et rester en vie alors que d'autres vont y laisser leur
vie.


La destinée c'est c'est avoir eu la chance de quiter une femme désoeuvrée et sans cervelle qui m'a trompé (heureusement ) et dont j'ai ENFIN pu me débarrasser et d'en trouver une autre qui m'aime pour ce que je suis et avec qui j'ai enfin trouvé
l'amour partagé.


Mais il ne sert à rien d'en parler, tout cela est oublié, les secrets ne sont pas bons à divulguer... ni à publier.


Le destin c'est parfois à NOUS



de le modeler,




de ne pas se laisser abattre




et de combattre l'adversité.



Cordialement


 


 

Jean 02/02/2013 15:10


Article intéressant, j'aime les réflexions sur des problèmes de société ou philosophiques ou psychologiques ou sur la vie de tous les jours mais
pardonnez-moi quelle peinture horrible que votre première illustration...!  ,


Sur d'autres blogs certains racontent leur vie ou règlent des comptes avec d'autres personnes en déversant leur fiel avec rancoeur ou en révélant
des secrets dont personne n'a à connaître. C'est inintéressant et c'est profondément choquant de dévoiler l'indicible qui devrait rester secret et surtout ne pas être publié sur la toile... 
 


Ceci dit tout le monde ne peut pas malheureusement pas échapper à sa destinée à cause de ses propres origines ou convictions.


En effet pendant la période 39-45, si on était porteur de l'étoile jaune, communiste ou franc-maçon SA destinée était vraisemblablement d'avoir,
ce que je déplore profondément, une destinée tragique à cause d'un fou furieux faisant régner la terreur.


Cordialement

Maurice 02/02/2013 11:17


La destinée un bien grand mot. Oui je suis d'accord avec ce qui a été dit, on peut influencer notre destin.


On ne doit pas baisser les bras et se soumettre aux épreuves de la vie sans réagir. Je ne crois en rien et surtout pas en Dieu, alors accepter les
épreuves en croyant que c'est Dieu qui nous les infligent, c'est aberrant ...!!! La religion c'est comme disait Marx "l'opium du peuple", ca permet d'accepter toutes les injustices, inégalités et
coups du sort sans réagir. Bonne journée, cordialement

Jean-Michel 02/02/2013 10:09


La destinée,


J'ai horreur quand on entend ce mot comme la fatalité et ce qui doit nécessairement nous arriver ...


Non tout le monde doit se renre maître de son destin, on ne doit pas accepter les coups du sort comme étant inéluctables ...


Nous disposons de la capcité de faire des choix, alors faisons les bons choix pour modifier notre destin à la mesure de nos moyens.


J'ai horreur du fatalisme. Tout choix est un appauvrissement diraient certains et bien qu'importe faisons les choix les meilleurs pour nous pour pouvoir nous regarder fièrement dans un miroir
puisque notre premier ennemi c'est aussi nous-même.


Bonne journée