Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Une première. Le président français et la chancelière allemande ont célébré ensemble, hier, l’armistice de 1918. Ils ont appelé à renforcer la coopération entre les deux pays.

Deux jours après avoir célébré, à Berlin, les vingt ans de la chute du Mur, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel se sont retrouvés à Paris pour commémorer la fin de la Première Guerre mondiale. Un moment historique. C'est la première fois qu'un chef de gouvernement allemand participe, au côté d'un chef d'État français, aux cérémonies commémorant l'armistice de la guerre 14-18 et la défaite de l'armée allemande.

Sous l'Arc de Triomphe balayé par un vent froid, Nicolas Sarkozy et Angéla Merkel ont ranimé ensemble la flamme qui brûle sur le tombeau du Soldat inconnu. Vingt-cinq ans après le geste de François Mitterrand et Helmut Kohl se prenant la main sur le champ de bataille de Verdun, c'est une nouvelle image forte qui vient garnir l'album de l'amitié franco-allemande. « Madame la chancelière, en acceptant l'invitation de la France, vous avez fait ce matin un geste historique qui honore la France et les Français », a lancé Nicolas Sarkozy.

L'hymne allemand

Symboliquement, le choeur de l'armée française a entonné, après La Marseillaise, l'hymne national allemand. « Ce 11 novembre, nous ne commémorons pas la victoire d'un peuple contre un autre, mais une épreuve qui fut aussi terrible pour l'un que pour l'autre », a souligné le président français.

 

 

 

 

 

 


Droits réservés ©

Article L. 123-1 du Code de la propriété intellectuelle. Cette publication prend un rôle informatif vis-à-vis du public.

Ce site n'a strictement aucun caractère commercial

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article