Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Un homme sans mémoire est un homme sans vie...

bouteille-de-vin-hitler1-22222.jpg

 

Les ouvriers travaillant dans un bâtiment qui avait appartenu à l'ex-camp nazi Auschwitz-Birkenau ont découvert une bouteille abritant un message écrit il y a 68 ans par sept prisonniers de ce camp de la mort, a-t-on appris lundi auprès des responsables du musée d'Auschwitz.

 

« Nous savons que deux des signataires de ce message ont survécu au camp mais leur sort après la fin de la guerre n'est pas connu », a indiqué à l'AFP le porte-parole du musée, Jerzy Mensfelt.

 

« S'ils sont toujours vivants, ils ont dans les 80 ans aujourd'hui. Peut-être grâce aux informations sur la découverte pourrons-nous en apprendre davantage », a-t-il ajouté.

 

Les ouvriers ont retrouvé la bouteille au moment où ils abattaient une cloison à l'Ecole supérieure d'Oswiecim (Auschwitz en polonais, sud) qui, pendant la guerre avait servi d'entrepôt aux gardes allemands du camp.

 

JH4-26801.jpg


Ecrit à la main, le message est daté du 20 septembre 1944.

 

Il explique que ses signataires, un Français et sept Polonais, tous âgés de 18 à 20 ans, étaient employés à la construction d'un abri anti-aérien.

 

Selon l'agence PAP, leur numéros de prisonniers et leur noms sont: 12063 Albert Veissid de Lyon (France), 121313 Bronislaw Jankowiak de Poznan (ouest de la Pologne), 130208 Stanislaw Dubla de Laskowice (sud-est), 131491 Jan Jasik de Radom (centre), 145664 Waclaw Sobczak de Konin (centre), 151090 Karol Czekalski de Lodz (centre), 157582 Waldemar Bialobrzeski d'Ostroleka (nord-est).

 

Auschwitz-Birkenau.jpg


M. Mensfelt a déclaré que d'autres détails de cette histoire devraient être publiés plus tard.

 

L'Allemagne nazie avait exterminé à Auschwitz-Birkenau environ 1,1 million de personnes, dont un million de Juifs de différents pays, entre 1940 et le début de 1945.

Les autres victimes de ce camp furent surtout des Polonais non-juifs, des Roms et des prisonniers soviétiques.

 


L’histoire est la mémoire du monde

 

 

 

 

Comment

 

COPYRIGHT-copie-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article