Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Travaille pour l’argent et marie-toi pour l’amour...

Travaille pour l’argent et marie-toi pour l’amour...

731418-rose-rouge-et-dollar-canadien-le-concept-de-l-39-amo.jpg

L'existence de l'argent est nécessaire

Qui n'a pas d'argent survit dans la misère. L'argent détermine la condition d'un individu : où qu'il aille, quoi qu'il fasse, s'il a de l'argent il peut trouver son bonheur dans toutes sortes d'activités, loisirs et divertissements, etc

Qui n'a pas d'argent, où qu'il aille, quoi qu'il fasse, il pourra souvent constater le bonheur des autres mais ne pourra lui-même profiter…de rien.

97ca75e0-6b0e-11e0-ace5-b299ed6bdcf9.jpg

Son usage est approuvé par le monde contemporain. 

L'idéal serait que tous les hommes en soient également pourvus de manière suffisante.

Mais ce n'est pas le cas : l'inégalité de sa répartition est criante, une minorité significative en est privée, une majorité se trouve dans une situation moyenne, voire dramatique, tandis qu'une petite minorité a le privilège d'en être trop fortement pourvue, d'une manière leur permettant d'en profiter beaucoup plus intensément que le commun des mortels, totalisant à eux seuls 10 % de la richesse nationale en France !!!

avbwkm2u.gif

L'existence de fortunes aussi outrancières entretient nombre de pauvres dans le rêve d'en bénéficier subitement, les amenant par exemple à tenter régulièrement leur chance au Loto, encore et encore pendant des années, d'une manière qui, en pratique, ne construit rien car à chaque instant tout redémarre à zéro, ne permettant pas d'accroître leurs chances à force de tentatives, ce qui finalement risque plus de contribuer toute leur vie à les maintenir dans la misère, les appauvrissant à petit feu.

Faute de quoi, on peut aussi se satisfaire d'un idéal secondaire, suivant lequel sa répartition et son éventuelle absence porterait une valeur morale, se produirait d'une manière juste.

Certains croient à une telle justice du destin.

images-copie-2.jpg

Cependant, il est déjà relativement clair que ceux qui en sont le plus pourvus ne sont pas toujours ceux qui en auraient le plus besoin.

Alors, faute d'une répartition suivant le besoin, on peut encore espérer en une répartition suivant le mérite et la valeur morale des bénéficiaires.

Là malheureusement, il serait bien difficile de faire des statistiques objectives, en sorte que chacun reste finalement libre de se faire son opinion sur l'état du monde actuel vis-à-vis de cette question, sans que d'autres ayant un avis différent puissent facilement argumenter.

La plupart des fortunes n'ont pas été gagnées au Loto.

VALEURS-5dadd.png

Cependant, parmi celles gagnées là, « 100% des gagnants ont tenté leur chance », comme le dit habilement  le slogan de la Française des Jeux...

L'argent s'acquiert par l'effort du travail, et le confort qu'il procure est la contrepartie quantitativement plus ou moins rigoureuse bien que subjectivement non équivalente, d'un inconfort assumé par ailleurs (ou du moins d'une utilité a autrui).

S'il vient à un riche de prendre connaissance de la misère d'un pauvre, rien ne l'empêche d'exercer sa générosité envers lui, abandonnant sans douleur une partie de son surplus dont il n'a que faire, pour en faire directement profiter le pauvre qui en a le plus besoin.

Un tel acte de charité est réalisable de façon facile, voire triviale et automatique, par la vertu du caractère universellement interchangeable de l'argent sur les différents marchés, indépendamment des identités du donneur et du receveur, de leurs éventuels talents ou compétences, et de leurs différences de goûts et de besoins particuliers.

sarko-dsk.jpg

Tous les partis politiques inscrivent encore régulièrement dans leurs priorités électorales la lutte contre le chômage, malgré l'inefficacité fondamentale sans cesse constatée des tentatives gouvernementales d'action en ce domaine.
Quelques idéologues en sont venus à condamner l'argent comme un mal social du monde qu'il faudrait bannir; sans bien sûr prétendre que d'un point de vue individuel le confort de vie qu'il procure à ceux qui ont la chance de le posséder soit de quelque manière mauvais en soi.

Seulement on considère comme futile et insignifiant, voire révélateur d'un désir intrinsèquement pervers par son excessivité, le fait d'en désirer ou d'en profiter au-delà d'une certaine mesure.


429912 323852350994471 178129020 n

Une pauvreté excessive engendre mécaniquement le malheur.

Ce signe objectif d'une souffrance évidemment involontaire et expression d'une nécessité biologique indéniable dans le contexte d'une société qui dispose pourtant des moyens évidents.

Malgré ce scandale le monde ne se ressaisit pas pour rendre promptement satisfaction à cet urgent besoin, le miséreux serait de toute manière assuré du fait que l'aggravation de sa situation sera mécaniquement limitée par une mort involontaire et libératrice qui d'elle-même achèvera également d'en rejeter toute faute sur ce monde qui a laissé survenir un tel malheur.

20080901173827_image_aujourdhui.jpg

L’argent est une troisième main

L'argent étant à la base une création humaine, matérielle et sociale, son support matériel et ses caractéristiques fondamentales sont susceptibles d'évoluer avec la société et les technologies.

Il a ainsi une histoire, même si elle semble encore assez monotone, mais sa conversion progressive dans les nouvelles technologies en évolution permanente apporte la perspective de changements plus fondamentaux.

Mais surtout déjà, alors que les inégalités existent encore, son volume quantitatif a considérablement augmenté dans nos pays comme reflet de la hausse de la productivité, suivant un mouvement général : ainsi, les basses conditions elles-mêmes qui étaient très misérables et assez couramment répandues autrefois se sont relativement bien améliorées en moyenne dans les pays développés.

Tout cela laisse envisager l'espoir que les misères soient également diminuées ailleurs à l'avenir (sauf bien sûr pour cause de surpopulation, à cause des limites physiques des ressources de la planète).


395449_332354530125907_100000540870938_1273205_3306819_n.jpg
Depuis 200 ans, quasiment plus personne ne considère les privilèges matériels comme étant de droit divin.

 L'Etat ne se contente pas de redistribuer l'argent, il considère le problème de la pauvreté à sa base qui est le chômage.

Il considère de son devoir d'amener chacun à trouver un emploi, alors même qu'il ne peut pas contrôler la décision des employeurs en ce sens.

Cela est tellement primordial et sa tache impérieuse, qu'il croit bon de dépenser une grande part de son budget dans l'éducation et la distribution de diplômes, informations visant au moins à rendre ces candidats plus séduisants vus de loin, aux yeux des employeurs, et à remédier aux erreurs dues au fait que, la première impression d'un employeur sur un candidat lors d'un entretien d'embauche étant certes intéressante, ne suffit pas et peut être trompeuse : les employeurs sont effectivement intéressés d'en savoir plus sur ce qui se cache derrière.


L-amour-ou-l-argent

Peu importe pour l'Etat que cela corresponde ou non à un avantage réel que l'employeur en tirera, et encore moins que différents employeurs ne recherchent pas les mêmes qualités chez les candidats, à cause de quoi le problème devrait être de savoir qui acceptera qui pour arriver à caser à peu près tout le monde.

 LO255 GastronomieFrUnescoT

Non !

L'important est de relever uniformément l'opinion superficielle que l'ensemble des employeurs aura uniformément sur l'ensemble des candidats qui auront passé les tests avec succès, de sorte d'augmenter les chances des candidats diplômés de se faire accepter par tous les employeurs.

Si de si grosses fortunes de l'argent public sont ainsi dépensées dans le seul but d'organiser ces exercices et de fournir les certificats, ce n'est pourtant pas tant parce que l'efficacité de cette méthode, ni même l'existence de quelque authentique similarité de nature que ce soit entre le travail scolaire et le véritable travail à venir auquel il est censé se préparer, soit claire et prouvée pour faire taire puissamment quiconque oserait insinuer que l'Etat n'aurait pas fait tout son possible pour s'attaquer au problème.

6a00d8345500e569e2011168ccba37970c-800wi.jpg

Car tout ce qui nous intéresse c'est d'y croire, au nom du fait qu'il serait de toute manière absolument inexcusable de ne rien faire.

De fait, les formations ainsi acquis contribuent à permettre de trouver du travail; mais (d'après certains travaux d'économistes) il arrive souvent que, contrairement à ce qu'on suppose, c'est moins du fait que tout ce labeur menant au diplôme a amélioré les capacités du candidat, le rendant potentiellement plus productif, que le fait de s'y être investi avec succès est le révélateur de qualités innées qui ne seraient pas aussi facilement repérables par les employeurs autrement.


Il est facile de parler de l'argent, au point qu'il soit le seul terme de cette comparaison qui ait été explicitement évoqué.

 

Travaille pour l’argent et marie-toi pour l’amour...
Travaille pour l’argent et marie-toi pour l’amour...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lounia48 20/08/2019 13:28

merci pour l'article! de mon coté, j'ai trouvé un site qui permet de toucher un petit salaire en répondant à des sondages en ligne. on touche en moyenne 6 euros de l'heure, c'est pas beaucoup mais c'est mieux que rien et surtout, l'inscription est gratuite! bref, je vous laisse le lien du site pour qui ça pourrait intéresser:
https://www.joinhiving.com/3927ABA2-A7DC-4DD9-AAA9-D5DC131F5B78

Martin 18/06/2012 14:03


Oui l'argent est le nerf de la guerre. DSK était bien content qu'Annde puisse payer la lourde caution pour le sortir de cet enfer carcéral ...!!! Bien sûr l'argent ne fait pas le bonheur mais il
y contribue grandement. ... Espérons que notre pouvoir d'achat ne diminuera pas dans les mois à venir ... et que la croissance repartira. Il faut pouvoir rester indépendant financièrement, C'est
ce que disais à mon fils ,"ta liberté commence au moment où tu seras autonome financièrement" ...!!  On peut espérer gagner au loto ou au tiercé mais ne compter que sur soi c'est plus sûr
... Mais en avoir trop comme Mme Bettencourt ne sert à rien, on ne sait mêmep lus combien on en a et les vautours qui
traînent pour se servir au passage sont toujours présents ..Bel article   Cordialement

AD 18/06/2012 14:12



Si l'argent est le "nerf de la guerre" je me pose la question : "où se trouve l'outil de la PAIX sinon au sein des bénévoles et ONG ???"


"Pauvre" Madame Bettencourt si "Riche", dure à partir; mais c'est une prévision fatale (sans consulter Madame Irma)...


Cordialement. André