Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Tout plaisir est, de par sa nature même, un bien, mais tout plaisir ne doit pas être recherché ; pareillement toute douleur est un mal, mais toute douleur ne doit pas être évitée à tout prix.

l

AVIS PEREMPTOIRE

La majorité des personnes ont peur de souffrir lorsqu'elles apprennent qu'elles sont atteintes d'une maladie grave. Elles craignent les douleurs du corps et les autres bouleversements que la maladie grave peuvent produire. Ces bouleversements provoquent souvent des inquiétudes qui peuvent à leur tour augmenter les douleurs. Cet publication fournit des informations susceptibles de vous rassurer à propos du contrôle de la douleur physique, mais en aucun cas, il s’agit d’affabuler et de banaliser quelque maladie que ce soit. Seuls les professionnels de santé, et par discipline médicale, doivent être consultés. Cependant, ayant un médecin, et deux ostéopathes dans ma famille, ajouté à des dociuments de source médicale, j'ai pu faire cette synthèse. Bien entendu, elle n'a qu'une valeur indicative sur la souffrance. Et seulement.

Peut-on soulager toutes les douleurs ?

De nos jours, on peut soulager la plupart des douleurs. Il existe un grand nombre de médicaments pour les soulager. Pour certaines douleurs, le médecin proposera l'aspirine ou d'autres anti-inflammatoires; pour d'autres, ce sera de l'acétaminophen, de l'amitriptyline, de la carbamazépine, etc. Enfin, dans d'autres cas, il prescrira des narcotiques* (codéine, morphine, hydromorphone, etc.).

Le médicament approprié dépend du genre de douleur. Il faudra souvent faire des combinaisons de médicaments pour obtenir un bon soulagement. Si vous n'êtes pas bien soulagé, parlez-en à votre médecin.

Qu'est-ce que c'est la morphine ?

La morphine est un médicament très utilisé et très efficace pour soulager certaines douleurs. Elle fait partie de la grande famille des narcotiques.

La durée d'action des narcotiques est d'environ quatre heures. Pour éviter que les douleurs réapparaissent, il est préférable de les prendre régulièrement toutes les quatre heures, même la nuit. Lorsque la quantité de narcotique nécessaire pour vous soulager est connue, il est souvent possible d'utiliser une forme à longue action qui se prend aux 12 heures ou aux 24 heures. Lorsqu'elle est bien utilisée, la morphine soulage et permet de vivre plus confortablement. Cependant, la morphine doit être prescrite avec soin comme les médicaments pour le coeur, le diabète ou l'hypertension.

Autrefois, on utilisait la morphine lors des derniers moments de la maladie. On a cru alors que la morphine causait la mort. Ces idées anciennes persistent encore de nos jours, chez les soignants comme chez les malades et leurs proches. Elles empêchent certains malades d'accepter ce médicament et d'être bien soulagés.

Mon Médecin traitant peut-il me prescrire de la morphine ou un autre narcotique sans m'en parler ?

Non. Votre médecin ne peut pas vous prescrire de la morphine ou tout autre médicament sans vous en parler. Le rôle de votre médecin est d'évaluer quelle médication peut vous soulager le mieux et de vous expliquer les risques et les avantages de cette médication. À vous de prendre votre décision. Rappelez-vous que vous pouvez en tout temps revoir cette décision avec votre médecin et que les ajustements nécessaires par la suite seront également réalisés avec votre accord. La morphine peut être utilisée dès qu'on constate qu'un narcotique est le meilleur médicament pour ce genre de douleur et qu'on a vérifié qu'un narcotique plus faible n'est pas efficace. Il est souvent avantageux de traiter énergiquement les douleurs, dès le début, car lorsqu'on attend trop, elles peuvent être difficiles à contrôler. La quantité de morphine adéquate est celle qui contrôle la douleur. L'ajustement de la quantité se fait progressivement.

La morphine, comme tous les autres narcotiques, cause surtout de la constipation.

Une prescription de morphine est accompagnée d'une prescription de laxatifs. Au début du traitement, la morphine peut causer de la somnolence et des nausées. Ces symptômes disparaissent rapidement. En général, les narcotiques sont bien tolérés.  

Pourquoi est-il si important de soulager la douleur ?

Lorsque la douleur est bien soulagée, le moral est meilleur. De plus, les personnes ont un meilleur sommeil; elles s'alimentent mieux et peuvent s'adonner à leurs activités. Il leur est plus facile de lire, réfléchir, communiquer avec leurs proches et se détendre.

Globalement, qu'est-ce qui peut aider à soulager la douleur ?

Il est utile de bien observer vos douleurs et de les expliquer une à une à votre médecin, de prendre les médicaments prescrits et de communiquer sans hésitation avec lui si les douleurs persistent.

Des inquiétudes peuvent augmenter l'intensité de vos douleurs, de même que la peur, la colère ou la tristesse. Partager vos émotions avec une personne de confiance peut soulager vos douleurs.

Diverses activités peuvent aussi vous aider : des exercices de relaxation ou de méditation, dessiner, écrire, écouter de la musique, prendre un bain chaud, se faire masser, etc.

 




 

 

 



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article