Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Tourne-toi maintenant et écoute mes mots, pas mes maux, pour une fois

Il faut surtout avoir écouté le ruisseau en hiver quand il y a beaucoup d’eau, avec son clapotis, son bredouillis clair et frais qui joue avec le vent.

Il faut avoir écouté le chant des arbre, savez-vous que chaque arbre a son chant dans le vent ?

Il faut avoir fouillé dans les buissons, les aubépines, briser de sa canne un enchevêtrement de ronces.

Il faut avoir compris la patience que mettent les arbres à pousser.

Il faut au vol reconnaître un oiseau.

Il faut avoir, sous le noyer, respirer le parfum de brou vert écrasé.

Il faut connaître le jour à son lever, le bercer à son sommeil, l’apprécier.

Il faut écouter le silence des gens, pour mieux comprendre les paroles du temps.

Il faut connaître les rumeurs de la nuit.

Il faut veiller au creux de son lit.

Il faut savoir que les lézards pleurent lorsqu’ils n’ont pas le soleil.

Il faut s’être promené au cœur des forêts, solitaire, les narines pleines de douces odeurs, avoir dans sa main écrasé de la menthe sauvage, respirer les senteurs du marais.

Il faut avoir vécu au milieu de ce monde qui pour beaucoup n’existe plus.

Il faut avoir un cœur gros comme ça et savoir, en somme, que la fête c’est en dedans.

Maintenant tu peux me regarder...

Et sans être vive te retourner

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article