Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Sarkozy tourne à droite toute !

sarkozy

Les sondages du week-end ont fait l'effet d'une douche froide dans le camp du président candidat. Non seulement Nicolas Sarkozy ne rattrape pas François Hollande mais le petit sursaut qui a suivi son entrée en campagne a fait long feu.

 article francois-copie-1

Dans le dernier sondage IFOP-Fiducial pour Paris Match publié vendredi, François Hollande creuse à nouveau l'écart avec 29 % d'intentions de vote au premier tour contre 25,5  % à Nicolas Sarkozy, soit 3,5 points d'avance au lieu d'un seul point au début de la semaine dernière.

L'enquête Viavoice pour Libération publiée ce matin n'est pas plus encourageante pour lui : 44 % des personnes interrogées souhaitent l'élection de François Hollande contre 30 % pour Nicolas Sarkozy.

Autrement dit, les grands rendez-vous - comme notamment un meeting géant à Villepinte - auront une importance capitale. Dans le calendrier idéal du candidat, cette gigantesque manifestation (on parle d’un meeting de 40.000 personnes !) devait servir à renforcer un courant ascendant et le porter en tête des intentions de vote au premier tour.

Aujourd'hui ce courant ascendant se fait toujours attendre à moins de cinquante jours de l'échéance. Pourtant le président candidat et ses ministres qui battent la campagne s'emploient tous les jours à convaincre l'électorat le plus à droite de voter utile au premier tour ! Après la croisade de Claude Guéant contre la viande hallal et le vote des étrangers, Nicolas Sarkozy était hier à Saint-Quentin dans un centre pour jeunes délinquants encadrés par des militaires.

À l'inverse de François Mitterrand qui faisait campagne en 1988 au-dessus des partis, sur le thème de la « France unie », Nicolas Sarkozy et son thème de campagne « La  France Forte » tirent à droite toute. Mais cette orientation est de nature à lui faire perdre des voix au centre sans être assuré de gagner des points sur sa droite. Le mouvement de vases communicants observé en 2007 entre l'électorat du Front national et celui de Nicolas Sarkozy pourrait bien fonctionner, mais cette fois dans l'autre sens.

3875441-5822960

« Marine » ??? - dont le vrai prénom d’état-civil est Marion Anne Perrine - Le Pen espère faire revenir à elle les électeurs séduits en 2007 par le discours très ferme du candidat Sarkozy sur les thèmes de prédilection du Front national.

Même les difficultés rencontrées par François Hollande pour être reçu par les dirigeants européens ne sont pas une très bonne affaire pour Nicolas Sarkozy.

Le voilà obligé de démentir une sorte de « boycott » du candidat socialiste organisé entre responsables de droite voulant rester entre eux !

Les grands rendez-vous du président candidat cette semaine auront donc une importance capitale. Pour lui, mais pour certains, pas pour la France…

 

 

 

 

 

  COPYRIGHT-copie-1-copie-1

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article