Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Sarkozy-Hollande : le « duel final » ?

133504_puod3xmm4truvtoeynu0cdl72ejkfbmt4t8yenimkbvaiqdb_rd1.jpg

Face-à-face important, mais pas décisif pour la gauche, alors que la droite estime qu’il peut changer la donne, cet unique débat télévisé avant le second tour de la présidentielle opposera demain sur France 2  les candidats.

Ce débat télévisé entre les impétrants battra des records d’audience à l’approche du verdict. François Hollande a estimé qu’il s’agirait d’un moment « important » mais « pas décisif ». En revanche, Valérie Pécresse est persuadée que Sarkozy pouvait changer les pronostics en faveur de son concurrent.

 

L’intérêt pour la campagne a bondi depuis le début du duel du second tour, puisque 70 % des sondés se disent assez ou très intéressés, soit un gain de quatre points en une semaine, selon une enquête IFOP/Fiducial de vendredi.

 

En 2007, un peu plus de 20 millions de téléspectateurs avaient suivi le débat entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, qui avait duré plus de deux heures et demie.

 

article_2404-LYO03-VOTE.jpgCette fois encore probablement le débat sera long, très long, à l’aune de son importance. L’émission TV sera retransmise sur les radios et les chaînes d’information continue. Elle sera animée par les journalistes Laurence Ferrari (TF1) et David Pujadas (France 2).


sarkozy-hollande-597x390.jpgLe débat devrait s’ouvrir sur des thèmes économiques, qui apparaissent dans les sondages comme la principale préoccupation des Français, puis aborder les questions de société, notamment la sécurité et l’immigration. Suivront les sujets de politique étrangère, en particulier la question de la date du retrait des troupes françaises d’Afghanistan. En avant-goût du débat, M. Hollande a annoncé hier sur Europe 1 qu’il reverrait, s’il était élu, la gratuité de la scolarité dans les lycées français de l’étranger, en mettant en place « un mécanisme de bourses ».

 

757018_43530226282.jpgIl a dénoncé un système « assez choquant » instauré par l’actuel chef de l’État, avec « la gratuité des inscriptions sans conditions de ressources ». Selon lui, ce système bénéficie notamment aux exilés fiscaux « qui ne paient pas d’impôts en France et en plus bénéficient de la gratuité des cours ». M. Hollande a par ailleurs confirmé qu’il « renégocierait les conventions fiscales » avec les pays accueillant des exilés fiscaux français afin de reprendre « une partie de ce qui aurait dû être versé » au fisc.

 

Plainte judiciaire du candidat-président

 

20120424_1_6_1_1_0_obj1169893_1.jpgPar ailleurs, la tension est brûlante car le site d’information Médiapart a affirmé ce week-end que l’ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi avait donné son accord à un financement à hauteur de 50 millions d’euros de la campagne Sarkozy en 2007. Médiapart a appuyé ses accusations sur une note écrite qui émanerait de l’ancien régime libyen. Hier, M. Sarkozy a annoncé une contre-attaque judiciaire à ces accusations.

« Ce document est un faux grossier, a affirmé M. Sarkozy sur la chaîne France 2, il y a une morale, ceux qui mentent, ceux qui font défaut doivent être condamnés par la justice. » Deux anciens dignitaires du régime Kadhafi, dont les noms sont cités par Médiapart, ont par ailleurs démenti toute implication. Moussa Koussa, ex-chef des services de renseignements extérieurs de la Libye qui vit en exil à Doha, serait l’un de ces deux dignitaires et aurait signé le document de sa main. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour « faux et usage de faux » et « publication de fausses nouvelles », à la suite de la plainte de M. Sarkozy.

 

Nicolas-Sarkozy-et-Francois-Hollande.jpgLa plainte vise Médiapart, son directeur de la publication Edwy Plenel, ainsi que les deux journalistes Fabrice Arfi et Karl Laske qui ont signé l’article. Edwy Plenel, interviewé, a déclaré attendre sereinement, presque en le souhaitant, cette plante, déclarant qu’à cette occasion et devant la Justice, « il mettra à la disposition de l’Instruction les éléments accablants » qu’il dit avoir en mains, ainsi que des témoignages probants.

Un autre média, le magazine français Les Inrockuptibles, s’intéresse également aux relations Sarkozy-Kadhafi. Citant des documents diplomatiques fiables, il assure dans son édition à paraître demain que la libération en 2007 des infirmières bulgares avait eu pour contrepartie un accord « secret » sur le nucléaire.

 

duel-Sarkozy-Hollande.jpgD’un autre côté, le camp du socialiste François Hollande s’est retrouvé gêné par les polémiques entourant le retour de Dominique Strauss-Kahn dans l’espace politique et médiatique. Dans des propos rapportés par les journalistes américains, DSK a affirmé vendredi que les accusations de viol portées contre lui, il y a presque un an à New York, avaient été exploitées par la droite française pour empêcher sa candidature à la présidentielle. Mais surtout, son invitation samedi à la soirée d’anniversaire du député socialiste, Julien Dray, a fait scandale, au motif que des amis de longue date avaient fêté son anniversaire avec plusieurs responsables de la campagne actuelle de François Hollande.

 

 

 

Ce duel télévisuel sera « chaud » !

 

 

 

 

 

 

 

COPYRIGHT-copie-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

D'après le canard de ce matin Hollande a été trouvé plus convaincant 44 , Sarko 38 %, 3 % ne se prononcent pas et 15 % disent ni l'un ni l'autre ...source CSA. 24 % des sondés pensent que Sarko
sera réelu et 61 % pour Hollande ...Quant à Bayrou il a annoncé la couleur ...L'appel du pied de Sarko aux électeurs du Front National lui a déplu. S'il annonce voter pour Hollande, certains de
ses électeurs voteront tout de même Sarko. Cordialement
Répondre
A


Nous verrons bien mais jusqu'à cette heure j'ai vu le dernier meeting de Sarko, véritable extra-terrestre d'energie et de talents oratoires ! Jusqu'au dernier moment il ne s'avisera pas
d'une défaite. Incroyable mais vrai. Le "dernier mot" sera pour Hollande en meeting ce soir à Périgueux. On verra. Et ce sont les urnes qui décideront in fine. Cordialement,
André



D

Bonjour, J'avais prévu de regarder ledébat dans sa totalité mais je n'y suis pas arrivé ... Début du débat aucun des candidats ne répond aux journalistes sur leur état d'esprit ...Hollande parle
de justice Sarko parle d'excès de langage ..!!Puis les attaques fusent, Hollande recentre le vrai débat sur le bilan. Sarko pointe les différences entre les socialistes au lieu de défendre son
bilan ...Discussion sur l'Education mais ils ne peuvent pas s'entendre ayant des points de vue très différents .. Sarko souligne qu'Hollande a été "depuis longtemps éloigné des dossiers". Coup
bas, évidemment Hollande ne peut dire qu'il est Président-sortant !!! mais il a été magistrat à la Cour des Comptes entre autres responsabilités et ce n'est pas rien .. Désaccord sur
l'immigration , on s'y attendait? quant à la bataille de certains chiffres je laisse soin aux journalistes de savoir lesquels sont bons ... Phrase d'Hollande importante " Avec vous ce n'est
JAMAIS de votre faute" il a raison, il faut assumer la note ...L'addition est lourde .. Sarko lui lance " Vous voulez moins de riches . Je veux moins de pauvres" . Stupide Hollande veut AUSSI
moins de pauvres mais LUI il veut faire PAYER les riches... Ce débat ne changera pas les intentions de vote. Attendons ce que Bayrou va donner comme consignes de vote ... Le Pen vote blanc tant
mieux, que vont réeellement voter ses électeurs ?  ... Bonne journée Cordialement  
Répondre
A


Bonjour David,


Ma feme et moi nous n'avons pas pu nous faire "assommer" par la totalité du débat insignificatif. Ce qui était à prévoir s'est passé et chacun trouvera probablement "son
candidat" meilleur que l'adversaire. Bof...


On ne va pas faire une dépression nerveuse parce qu'il n'y a plus que quelques jours à attendre le vote républicain. 


Pour se "défiler", il vaut mieux dire, par courtoisie, que cela donne 50/50 pour le débat seul...!


Bonne journée, André