Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Pourquoi une musique a succès est-elle un toujours un ''tube'' ?

Tout commence dans les années 50.
Henri Salvador sort une chanson ''le tube'' écrite par Boris Vian.
Les paroles racontent comment faire une chanson à succès avec des paroles creuses, d'où le titre ! (et oui, un tube c'est creux).
Jusque dans les années 60, les ingénieurs du son appelaient, un tube, une chanson nulle et sans aucun intérêt, en lien avec les paroles creuses de la chanson de Boris Vian.
Dès que le terme est arrivé au grand public, celui-ci a préféré définir tube par chanson à succès, qui était aussi le thème de la chanson de Boris Vian.

 


Pourquoi dit-on ''se tenir à carreau'' ?

Une des explications provient des champs de bataille médiévaux.
En effet, le carreau est le projectile utilisé pour les arbalètes qui ont une portée plus élevée que celle des arcs.
En conséquence, pour éviter les carreaux, il fallait se placer à une distance très grande du tireur.
C'est pourquoi, lorsque l'on dit ''tiens-toi à carreau'', la personne visée est invitée à s'éloigner et ne pas trop se faire remarquer.

 

 


Pourquoi fait-on un « doigt' d'honneur » ?
Pendant la guerre de Cent ans (116 ans en fait, de 1337 à 1453) opposant l'Angleterre et la France, les Français avaient l'habitude de couper l'index et le majeur des archers anglais fait prisonniers pour qu'ils ne puissent plus être archers.
Avant une bataille, les deux armées se faisant face, les archers Anglais avaient l'habitude d'exhiber leur index et leur majeur pour provoquer les Français et les inviter à venir les leur couper ! Aujourd'hui, si le doigt d'honneur anglais est encore fait avec ces 2 doigts en Angleterre, seul le majeur est resté dans ce geste de défiance en France. Par extension, celanous conduit aux "bras d'honneuré".
Pourquoi la tour de Pise penche ?

La Tour de Pise, en Italie, est une des constructions les plus belles et les plus étranges du monde. Défiant les règles architecturales, la tour penche à présent d'environ 4,50 m par rapport à la verticale et s'incline de plus en plus en direction du sud chaque année. L'édifice vieux de plus de 800 ans penche presque depuis sa construction.

La première pierre est posée en août 1174. De nombreux architectes et maîtres d'oeuvre travaillent à son édification. Mais peu après la finalisation du premier étage, la tour commence à pencher vers le sud. Le coupable en est l'affaissement des fondations. Pour compenser, les étages supérieurs sont construits plus près de la verticale, afin de redresser la tour. Le travail est laborieux ; architectes et maîtres d'oeuvre ou bien s'en désintéressent, ou bien sont dépassés par le problème de l'inclinaison.
Pendant ce temps, la tour continue de pencher dangereusement. Des solutions plus radicales doivent êtres trouvées, sinon l'édifice entier va s'écrouler.
Une des plus ingénieuses consiste à faire des piliers plus grands au sud qu'au nord, pour redresser la construction.

La tour est achevée en 1350 ; lorsque la salle des cloches s'y ajoute, elle est également construite selon un angle calculé pour compenser d'éventuels affaissements futurs. Les cloches les plus lourdes sont installées du côté nord. Mais la tour penche toujours vers le sud. Heureusement, aucun autre étage ne vient aggraver la situation. Autrement, le centre de gravité se serait déplacé hors de la base de la tour et tout l'édifice se serait écroulé.

La région est à l'origine de tous ces problèmes : Pise se trouve sur une plaine alluviale étendue et l'affaissement progressif est un phénomène courant dans toute la ville.
La célèbre tour penchée est cylindrique ; elle possède huit étages d'arcades voûtées de marbre blanc. Sa hauteur actuelle est de 56 m, bien qu'originellement elle ait été plus élevée : l'affaissement ne l'a pas seulement fait pencher, mais également s'enfoncer dans le sol. La technologie moderne aide à la stabiliser et elle ne bouge que de moins d'un millimètre chaque année.Mais même à ce rythme, dans 175 ans, elle tombera, réduite à l'état de décombres.


Pourquoi se voit-on dans un miroir ?
Parce que le matériau (le métal appliqué sur l'envers du verre) est très lisse et reflète les rayons lumineux quasiment sans déformation.
Les rayons émis traversent le verre et reviennent pratiquement parallèles (et non éparpillés) vers nos yeux, reflétant l'image d'origine sans trop de déformation.
Toutes les surfaces planes et lisses (brillantes) agissent ainsi.




































 


Droits réservés ©

Article L. 123-1 du Code de la propriété intellectuelle. Cette publication prend un rôle informatif vis-à-vis du public.

Ce site n'a strictement aucun caractère commercial







Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article