Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Pour Jean-Luc Mélenchon, "notre chance, c’est le métissage"

melenchongaudin.jpgJean-Luc Mélenchon a, de nouveau, attiré beaucoup de monde samedi 14 avril, à Marseille, lors d’un meeting en plein air. Sous un grand soleil, des dizaines de milliers de personnes ont afflué en bus venant des départements de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône Alpes, et du Languedoc Roussillon, pour l’entendre sur la plage du Prado, lieu marseillais très populaire. Galvanisé par des sondages qui le donnent à 14-15 % des intentions de vote, le candidat du Front de gauche est apparu plus confiant que jamais.

 

telechargement.jpgSe livrant à une ode à la Méditerranée, ce natif de Tanger (Maroc) a jugé que « Marseille est la plus française des villes de notre République ». « Notre chance, c’est le métissage », a lancé l’eurodéputé, sous les « youyous ». Il a salué « les Arabes et les Berbères », par qui sont venues en Europe « la science, les mathématiques ou la médecine », au Moyen Âge.

 

telechargement--1-.jpg
Refusant « l’idée morbide et paranoïaque du choc des civilisations », il a affirmé que « les peuples du Maghreb sont nos frères et nos sœurs » et qu’il n’y a « pas d’avenir pour la France sans » eux. Interrompu par des slogans « tous ensemble, tous ensemble ! », il a salué les révolutions qui ont eu lieu de l’autre côté de la mer Méditerranée et a réclamé un « moratoire pour la dette de la Tunisie ».

 

marseille.JPGIl a promis une « insurrection citoyenne » après le second tour de l’élection présidentielle quel que soit le vainqueur. 


La foule avait auparavant défilé le long de l’avenue du Prado dans une atmosphère festive et revendicative. Les bannières rouges du Parti communiste y étaient très nombreuses. On distinguait en moins grand nombre les pancartes rouge et vertes du Parti de gauche, fondé par Jean-Luc Mélenchon en 2009. Des militants dissidents du Nouveau parti anticapitaliste distribuaient également des tracts. Des syndicalistes de la CGT, notamment des marins et des dockers, étaient aussi visibles. Ce rassemblement en plein air de Marseille est le troisième organisé par le Front de gauche après celui de la Bastille à Paris le 18 mars (environ 100 000 participants) et celui de la place du Capitole à Toulouse le 5 avril (25 000 personnes).

 

 

 

 

 

 

 

COPYRIGHT-copie-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Samuel 15/04/2012 08:59

Il y aurait eu entre 100000 et 120000 personnes. La révolution citoyenne est bien en marche...cela va amener Hollande à tenir compte de tous ces électeurs peut-être et ne pas rester sur la droite
de la gauche. Cordialement

André 15/04/2012 09:02



La social démocratie REALISTE serait-elle en marche ??? On verra... André