Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Ont-ils disparus ou sont-ils passés ???

Bernard Ménez chante dans les années 80 le tube "Jolie poupée".

Il est aussi bien sûr acteur et a joué dans la sitcom "Vivement lundi" à la fin des années 80 dans laquelle Elie Semoun fit ses débuts.

Au début des années 2000, Bernard Ménez joue dans le clip de la chanson "du rififi chez les branques", de la Ruda Salska.

Par ailleurs, Bernard s'est lancé dans la politique et continue à se produire au théâtre.

En 2002, il se présente en tant que candidat indépendant aux élections législatives de la 12ème circonscription du 15ème arrondissement de Paris.

Il est président de l'association "Polymusclés". A ce titre, un stade portant son nom est inauguré le 27/08/2005, à Genouillac en Charente.

Il participe pendant l'été 2005 à des activités promotionnelles, tel le 6ème concours national de pétanque de Saintes (17), du 19 au 21 août.

Bernard joue également dans "Sous le Soleil", où il joue un élu d'opposition.

En 2005, Bernard Ménez joue dans le film "Travaux", une comédie de Brigitte Roüan ; en décembre, il apparaît dans la série "Léa Parker" aux côtés de Sonia Rolland.

Du 8 novembre 2006 au 6 janvier 2007, il joue dans la pièce "J'espérons que je m'en sortira".

En juin 2007, il se présente pour la deuxième fois aux élections législatives dans la 12ème circonscription de Paris. Il ne récolte que 0,3% des voix (contre 2% en 2002).

A la rentrée 2008, il part en tournée avec la pièce "Pauvre France!"
______________________________

Comédienne, Catherine Jourdan a joué dans une vingtaine de films entre 1965 et 1990.

Elle a tourné pour Alain Robbe-Grillet ("N. a pris les dés"), Alain Fleisher ("Zoo zero"), Michel Mardore ("Le mariage à la mode"), Albicocco ("Le petit matin") ou encore Jacques Baratier ("L'araignée de satin").

____________________________

 

Anna Karina, Hanne Karen Blarke Bayer de son vrai nom, est née au Danemark en 1940.

Après avoir commencé sa carrière au Danemark, Anna Karina vient à Paris où elle change de nom.

Elle est repérée par Jean-Luc Godard pour qui elle tourne, notamment dans "Le petit soldat" (1960), "Bande à part" (1964), ou encore "Pierrot le fou" (1965). Elle sera sa femme de 1961 à 1968.

Elle joue également dans "Suzanne Simonin, la religieuse de Diderot" (1967) de Jacques Rivette ou encore "L'étranger" de Luchino Visconti.

En 1973, elle passe de l'autre côté de la caméra et réalise "Vivre ensemble".

Mais Anna Karina connait également le succès en chantant, notamment dans la comédie musicale composée par Gainsbourg dans les années 60, "Anna", dont est tiré le titre "Sous le soleil exactement".

Elle participe à deux reprises aux disques enregistrés pour l'association parrainée par Pascal Obispo et Line Renaud, "Ensemble contre le Sida". Sur le 1er album (1998), elle chante avec une cinquantaine d'autres chanteurs ou acteurs le tube "Sa raison d'être", et interprète "Ninoutchki" en duo avec Dominique Dalcan. Sur le 2ème CD (2000), "Noël ensemble", elle participe à la chanson éponyme et chante le titre "Le petit colis".

En 2003, Richard Berry lui donne un rôle dans son film "Moi, César, 10 ans et demi, 1m39".

En 2007, Anna Karina écrit et réalise un deuxième film dans lequel elle tient le rôle principal. Un de ses partenaires de jeu est Philippe Katerine qui participe également à la BO du film.

____________________________

 

Acteur suisse, Bernard Haller débute sa carrière à Paris dans des cabarets en tant qu'humoriste. Il commence à apparaître au cinéma dans les années 60 où il décroche des rôles secondaires.

Mais c'est avec le spectacle "Et alors" (joué au Théâtre de la Michodière pendant treize mois) que le succès arrivera véritablement en 1971.

On le retrouve ensuite au cinéma dans "Je ne sais rien, mais je dirais tout", "Max, mon amour", "La Soif de l'or", "Le Roi des cons" et au théâtre dans "Un certain rire incertain".

Dans les années 2000, Bernard Haller apparait à plusieurs reprises dans des séries télé: "La Crim", "SOS 18", "Les aiguilles rouges".

Il joue en 2005 dans "Les poupées russes".

En 2007, on le retrouve dans le film de Jean-Jacques Annaud "Sa majesté Minor" dans un rôle de druide où il est difficile de le reconnaître.

Il nous quitte en avril 2009.

____________________________

 

Acteur de cinéma dans les années 60-70, on a vu Pierre Mondy dans "Ni vu ni connu", "La 7è compagnie"...

Il a également joué dans "Noëlle aux Quatre vents", feuilleton en noir et blanc, ainsi que dans "Le Comte de Monte-Cristo", en compagnie de Claudine Coster.

On l'a aussi vu dans une série en noir et blanc tournée dans les années 60 (sous l'ORTF) intitulée "L'âge heureux" où il incarnait un régisseur. Le rôle principal, celui d'une jeune rat d'opéra, était tenu par Delphine Desyeux.

Dans les années 1990, il joue dans la série de TF1 : "Les Cordier, juge et flic".

Pierre Mondy a décidé d'arrêter de jouer dans la série "Les Cordier, juge et flic sur TF1" en 2005. Mais on a pu le retrouver dès le mois de novembre dans une nouvelle série sur TF1 "Commissaire Cordier".

Au même moment, il a achevé la tournée de la pièce "Le sénateur Fox" et compte à présent se remettre à la mise en scène.

Pierre Mondy a écrit un livre de souvenirs et d'anecdotes, "La Cage aux souvenirs", sorti fin 2006.

En 2007, à l'âge de 82 ans, il pétille sur scène en tournée dans une comédie débridée "Six heures au plus tard", avec pour partenaire le jeune Franck Lorrain.

____________________________

 

Jeune comédienne, Véronique Jannot débarque à la télévision à l'âge de seize ans dans le feuilleton télévisé "Le jeune Fabre" (dont le thème principal est interprété par Denis). A la même époque, elle joue dans le feuilleton "Aurore et Victorien", dans lequel elle interprète la petite soeur de Chantal Nobel.

En 1979, elle tourne dans un film de Pierre Garnier-Deferre, "Le toubib", aux côtés d'Alain Delon et Bernard Giraudeau.

Un an plus tard, c'est "Paul et Virginie", le succès n'intervient cependant qu'en 1981 avec "Pause Café", feuilleton télévisé dans lequel Véronique interprète le rôle principal, celui de Joëlle Mazart, jeune assistante sociale dans une école. Elle y côtoie le futur chanteur à succès Marc Lavoine qui y fait ses débuts de comédien. La série fait un tabac, et grâce à elle, Véronique devient une star incontournable des années 80.

A cette même époque, elle décide également de se lancer dans la chanson en interprétant "Tous les enfants ont besoin de rêver", le générique de "Pause Café", mais le succès est mitigé. Cependant, Véronique enregistre, de 1981 à 1990, une poignée de 45 tours (et même un album!) dont trois seulement auront du succès: "J'ai fait l'amour avec la mer" dont la musique est de Pierre Bachelet, mais surtout "Désir, Désir" (en duo avec son proche de l'époque Laurent Voulzy) mais surtout "Aviateur" , composée par Alain Souchon et Laurent Voulzy, qui, en été 1988, grimpera jusque dans les 20 premiers du top 50, et y restera classé de nombreuses semaines.

En 2004, Véronique Jannot a de nouveau connu le succès, mais cette fois-ci au théâtre, dans "Les Monologues du Vagin", pièce grâce à laquelle elle est réapparue sur les plateaux de télévision.

Puis à partir de septembre 2004, elle joue au théâtre dans "Avis de tempête" avec Roland Giraud, à Paris, puis en province.

Début 2006, elle sort une autobiographie intitulée "Trouver le chemin".

Véronique revient à la télé pour la saga de l'été 2006 de France 2, inititulée "Les secrets du volcan".

En 2007, elle tourne dans un spot publicitaire pour la marque Fruit D'or.

En 2008, Véronique Jannot s'engage dans le combat pour les Tibétains.

Elle enregistre un album de chansons qu'elle a composées seules, excepté une : "Message personnel" (Paroles de Françoise Hardy et Michel Berger ; Musique de Michel Berger) créé par Françoise Hardy en 1973 et repris par France Gall en 1996.

Elle devient le visage de la marque de margarine "Fruit d'Or" et à cette occasion, un tirage au sort permet aux clients de la marque de la rencontrer.

En juin 2008, elle est à l'affiche de la pièce "Avec deux ailes" au Petit Théatre de Paris.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article