Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Marseille : Le PS lâche la députée Sylvie Andrieux !!!

Sylvie-ANDRIEUX.jpg

 

A l'époque où il était patron du PS, François Hollande s'était bien gardé de mettre son nez dans les micmacs de la fédération des Bouches-du-Rhône.

 

Sur la route de l'Élysée, il n'avait pas davantage volé au secours d'Arnaud Montebourg lorsque le futur ministre du Redressement productif avait cloué au pilori ses camarades provençaux et leurs dérives en matière d'utilisation de l'argent public. Mais c'était avant que l'idée d'une « République exemplaire » ne devienne le slogan officiel du candidat « normal ».

 

Mise à l'écart

 

Hier matin, moins de quarante-huit heures après l'annonce de son renvoi en correctionnelle pour « détournement de fonds publics », Sylvie Andrieux, la députée des quartiers Nord de Marseille, a été lâchée par le PS avec l'aval du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Martine Aubry, la première secrétaire, a elle-même annoncé le retrait de son investiture. Tout en contraignant la Fédération des Bouches-du-Rhône, dont la parlementaire est membre de droit en tant que présidente du bureau des adhésions, à diffuser un communiqué sans appel.

« La nature et la gravité des faits reprochés, la multiplication des témoignages concordants constituent une atteinte à l'image du Parti socialiste », déplore le texte mis en ligne sur le site du PS 13. Sylvie Andrieux, qui brigue un quatrième mandat, se voit mise à l'écart d'une formation à laquelle elle a adhéré à 15 ans par atavisme familial. Héritière de l'une des dynasties socialistes de l'après-guerre, elle est la fille de l'un des fidèles de l'ancien maire Gaston Defferre. Dans les années 50, son père avait participé à la création d'une société destinée à briser le monopole d'embauche des dockers CGT sur le Vieux Port, société devenue ensuite l'un des plus puissants leviers du PS phocéen.

 

Une métaphore destinée à faire comprendre au magistrat qu'elle n'avait aucun pouvoir.

 

À ses dires, la décision d'attribution de ces subsides appartenait à l'administration et au président du Conseil régional, Michel Vauzelle. L'enquête a abouti à une conclusion diamétralement opposée. Mis en examen, deux des cadres du Conseil régional ont affirmé n'avoir rien pu faire pour contrecarrer les demandes de Sylvie Andrieux. Ce qu'a d'ailleurs confirmé Roland Balalas son attaché parlementaire sur procès-verbal. « Mme Andrieux utilise sans discernement les fonds publics sans se soucier de ce qu'il y a derrière. Elle se fout complètement de savoir si ce que l'on finance est bon ou pas, dans la mesure où ça augmente sa popularité dans les quartiers. »

 

L'élue aura l'occasion de la tester sans tarder.

 

À l'image de tant d'autres politiques inquiétés par la justice (penser en particulier au « brigand » Jean-Noël Gerrini, non encore avéré par la justice), Sylvie Andrieux refuse de baisser pavillon. Et maintient sa candidature. Seule façon, à ses yeux, d'éviter que la « 3e circonscription des Bouches-du-Rhône ne tombe entre les mains de l'extrême droite. »

 

 

Les amis de Marine Le Pen n'en demandaient sans doute pas tant !

 

 

COPYRIGHT-copie-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E

On va supprimer les parachutes dorés et les indécentes indemnités de licenciement. Quant à ceux qui gèrent l'argent public et distribuent l'argent public( qui provient de nos impôts) il est
normal qu'ils rendent des comptes. Cordialement
Répondre
A


Je suis tout à fait d'accord avec ce commentaire...


Attendons et nous verrons bien. M. Gerrini devrait être en prison depuis longtemlps !!!


Bonne journée, André



S

Bonjour cher André. On a beau légiférer sur le financement des partis politiques, cela n'empêche pas que des valises circulent ... ! Hollande avait bien prévenu qu'une moralisation de la vie politiique était nécessaire ... Alors c'est normal de lâcher
ceux qui ont des casseroles ... ! Cordialement
Répondre
A


La moralisation se fait et se fera, j'en suis convaincu... Mais c'est vrai que les "politiques" sont toujours "à la marge" !


Merci, André



G

MArtine Aubry a commencé le grand ménage... Il n'y a pas de fumée sans feu et Mme Andrieux a certainement des choses à se reprocher si on la renvoiie en correctionnelle. DSK a perdu sa place
d'éventuel candidat à l'élection présidentielle, Mme Andrieux perdra peut-être aux législatives ... Et Mr Guerini perdra sa place un jour ou l'autre... Et il y en a d'autres qui prétendent n'être
jamais allés au Carlton alors qu'il y a des photos à l'appui. Cordialement
Répondre
A


En effet, mais je mise sur la présomption d'innoncence. WSylvie que je connais annonce ferme et forte qu'elle dément. Nous verrons bien.


Cordialement, André