Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Liliane Bettencourt. Suite et pas fin...

500

Le juge des tutelles de Neuilly-sur-Seine a refusé d'ouvrir une procédure de protection judiciaire visant Liliane Bettencourt, comme le lui demandait sa fille, a-t-on appris mercredi de l'avocat de cette dernière, Me Olivier Metzner, confirmant une information du Point.fr.

daughterFrançoise Bettencourt-Meyers, fille unique de l'héritière et actionnaire principale de L'Oreal, avait saisi la semaine dernière le juge des tutelles, dans le cadre de la procédure engagée au pénal contre l'artiste François-Marie Banier, qu'elle accuse d'avoir abusé de la faiblesse de sa mère pour bénéficier de dons approchant le milliard d'euros.

"Le juge des tutelles a rendu une ordonnance disant que nous ne produisons pas de pièce médicale", a expliqué Me Metzner, qui précise que l'ordonnance est datée de lundi.

"Le problème, c'est que Liliane Bettencourt a toujours refusé de se soumettre à une expertise médicale" dans les conditions fixées par le parquet de Nanterre, a-t-il ajouté.

Dans le cadre de l'enquête qu'il avait lancé à la suite de la première plainte de Françoise Bettencourt-Meyers, le parquet de Nanterre n'avait en effet pu se contenter que d'une expertise menée à partir du dossier médical de Liliane Bettencourt.

"Ce que nous demandions au juge des tutelles, c'était justement de se saisir de cette expertise. Mais il y a visiblement une volonté de ne pas aller voir ce qui se passe", a regretté l'avocat de Mme Bettencourt-Meyers.

"Aujourd'hui, il y a une fille qui voit sa mère totalement sous la pression d'un homme et elle doit laisser faire", a-t-il ajouté.

georges-kiejman-258x300Contacté par l'AFP, l'avocat de Liliane Bettencourt, Me Georges Kiejman, a trouvé au contraire qu'il s'agit d'une "décision sage, qui confirme ce que j'ai toujours dit", sa cliente ayant toujours réfuté la moindre manipulation de François-Marie Banier.

Me Kiejman rappelle que Liliane Bettencourt avait elle-même fait parvenir au parquet de Nanterre un rapport établi à sa demande par un neuropsychiatre qu'elle avait choisi et qui concluait à sa "parfaite santé mentale".

Par la suite, le parquet avait proposé à la milliardaire qu'elle soit examinée par un collège de médecins, dont le neuropsychiatre qu'elle avait choisi, mais cette dernière avait refusé.

A la suite de l'enquête confiée à la Brigade financière, le parquet avait finalement classé le dossier sans suite, mais Françoise-Bettencourt-Meyers avait délivré une citation directe à l'encontre de François-Marie Banier pour obtenir un procès.

Une nouvelle audience de procédure est d'ailleurs prévue ce vendredi après-midi devant la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre.

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COPYRIGHT-copie-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article