Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît !

williamson_eveque1-copie-1.jpg

L'évêque britannique de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, dont les commentaires ont soulevé un tollé international, a publié un communiqué dans lequel il "demande pardon devant Dieu à toutes les âmes qui ont été honnêtement scandalisées par ce (qu'il a) dit".

Mais pour le père Federico Lombardo, porte-parole principal du Vatican, le communiqué de Williamson "ne semble pas répondre aux conditions" posées par le Saint-Siège, qui l'avait sommé de "prendre ses distances par rapport à ses positions de façon absolument sans équivoque et publique".

56704-pape-benoit-xvi-denonce-lundiLe pape Benoît XVI a levé l'excommunication de Mgr Williamson et de trois autres évêques traditionalistes de la fraternité fondée en 1970 par le défunt évêque schismatique français Marcel Lefebvre. Ce dernier avait sacré des évêques en 1988 à Ecône (Suisse) sans l'autorisation du pape Jean Paul II.

 

holocauste07-copie-1.jpgParmi ceux qui ont condamné Williamson et la décision du pape figurent des survivants de l'Holocauste, des catholiques progressistes, des membres du Congrès américain, le Grand rabbinat de Jérusalem, des dirigeants de la communauté juive allemande et le lauréat du prix Nobel de la paix Elie Wiesel.


Mgr Williamson avait déclaré à la télévision suédoise qu'il n'y avait "pas eu de chambres à gaz" et que le nombre de Juifs exterminés dans les camps de concentration se situait entre 200.000 et 300.000 - alors que la plupart des historiens avancent le chiffre de six millions.


Williamson s'exprimait en ces termes : "Je peux véritablement dire que je regrette d'avoir tenu de tels propos et que si j'avais su auparavant le tort et la douleur qu'ils causeraient, en particulier à l'Eglise mais aussi aux survivants et aux proches de victimes des injustices du IIIe Reich, je ne les aurais pas tenus."

 

 

 

Williamson est en Grande-Bretagne après s'être vu ordonné de quitter l'Argentine, où il dirigeait un séminaire de la fraternité Saint-Pie X. 

 

 

 

 

 

COPYRIGHT-copie-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H

Oui le devoir de mémoire existe ... Il est bon de rappeler ce qui s'est passé et cette photo a toujours choqué et choquera toujours les esprits.
Comment peut-on nier que tout cela a malheureusement bel et bien existé !!!


Tu connais le pouvoir des mots et des images ...


Bisesss Hélène
Répondre
A


Quiel que soit l'intégrisme, et dans quelle que soit la religion qui sert de parapluie salvateur, ces "talibans" de quartier font de l'extrême sectaire en
raison d'un ego qu'ils mettent en relief, traitant la vérité comme étant mensonge.


Ils osent salir les faits par leur savoir-dire dévastateur, et de fait, ils nous imposent de crire au déni de vérité et donc du devoir de mémoire. Prenons
garde de ces extrémistes, moitié fous furieux, moitié fier d'être à la naisance des révisionnisme de tous bords et empli des véroles efficaces du verbe.


Bises, André