Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Les candidats « clowns » et/ou inutiles des Elections Présidentielles

 

 

Jacques-Cheminade_scalewidth_630.jpgJacques Cheminade est un récidiviste, a réussi à passer à travers les mailles du filet des parrainages. Il se retrouve candidat officiel, avec exactement le même espace d’exposition médiatique que le président sortant. Sa volonté d'anticiper le futur à la conquête de la planète Mars est un rare moment de rigolade.

 

 

 

1964849303.jpegMarcel Barbu fut l'un des six candidats en 1965. « On a commencé par me dire : Vous, Barbu, on vous connaît, mais maintenant on me dit Vous êtes un inconnu ») et l'émotion non dissimulée (« Mon Général, je voudrais tant vous voir éviter le sort du Maréchal Pétain » - suivi d'un sanglot). - Résultat : 1.15 %.

 

 

 

Louis DucatelLouis Ducatel fut un ingénieur et entrepreneur français principalement connu aujourd'hui pour avoir été candidat en 1969. Il obtint 1,27 % voix au premier tour.

 

 

 

sebag--1-.jpgJean-Claude Sebag, avocat au barreau d'Aix-en Provence fut candidat en 1974.

Au premier tour de scrutin et il obtint 42 007 voix, soit 0,16 % des suffrages exprimés (se classant 11e sur 12 candidats).

 

 

 

9_257i1.jpgGuy Maurice Héraud était un professeur de droit public. D'un tempérament passionné et volontiers pamphlétaire, il soutenait ses thèses avec une ferveur qui attisait la polémique. Candidat en 1974, il obtint 19 255 voix, soit 0,07% des suffrages au 1er tour.

 

 

 

Nicolas-Dupont-Aignan-presente-sa-candidature-pour-2012_pic.jpgNicolas Dupont-Aignan,  candidat en 2012 de Debout La République affirmait, dans les colonnes du Point, que ni Sarkozy, ni Hollande, ne seraient au 2e tour. Voilà un « visionnaire » !!! Maos depuis l’élection de François Hollande, où donc est-il passé ? Mystère !!!

 

 

 

 

Allez salut les clowns !

 

 

 

COPYRIGHT-copie-1

 

Newsletter-copie-copie-2.jpg

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Samuel 18/05/2012 09:45

Cher André , j'espère que votre intervenant informatique s'il y a saura sauver vos données, car (j'ai déjà connu ça) c'est très frustrant de perdre ses fichiers. A très bientôt pour un prochain
article, profitez du temps présent bon week-end, amicalement

André 19/05/2012 11:07



Merci beaucoup Cher Samuel de votre "support" amical. Mon PC sortira de clinique mardi ou mercredi après quelques "interventions chirurgicales", mais tous mes fichiers et dossiers seront
sauvegardés. Pour l'instant je me sers de l'ordi de ma femme chérie.


Ouf !!! Bonne journée, André



Hélène 16/05/2012 16:23


Les clowns sont "out" effectivement, le premier ministre est nommé, il reste l'annonce des ministres et des secrétaires d'état, les paris sont ouverts...!!! Fabius va-t-il avoir un portefeuille
?? Réponse ce soir ... Bises

André 18/05/2012 08:39



Le gouvernement est maintenant prêt ! Souhaitons lui bonne chance pour la France et l'Europe.


Je n'ai pas publié depuis quelques jours - le "pont" au milieu du calendrier - car mon
ordinateur a subi les drames d'une infection virale, donc en "clinique" quelques jours pour analyses...


Je compte donc sur vous tous avec vos commentaires éclairés pour relayer mon
indisponibilité momentanée, n'étant présent que par le canal de mon BlackBerry !!!


Merci, André



Laure 15/05/2012 16:25


Bon les clowns sont out, notre "véritable" Président élu est nommé officiellement. Il n'y a plus qu'à ...!!  Mais le travail ne sera pas facile compte-tenu de la crise et de l'ampleur de la
dette . On lui souhaite du "peps" car il va falloir faire de nombreux déplacements à l'étranger dans les prochains jours. Pas le temps de savourer la victoire, il faut se mettre au travail...
Cordialement  

André 17/05/2012 15:57



Certes, ce n'est pas en huit jours, à date d'aujourd'hui (formation et passation de pouvoirs des portefeuilles), que la France va se l'enlacer dans les
réformes indispensable et une gestion de conquête rigoureuse et validée par la croissance redéployée. Confiance donc et bonne chance. pour la France et les français. Cordialement,
André