Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Les arènes gonflées d'une foule en délire regorgent de couleurs et d'âpre envie de sang.

Olé !
Le taureau sublime !

ca-fait-tres-mal_9683_w560.jpg
en-plein-dans-le-mille_9913_w560.jpgen-voila-un-qui-s-en-souviendra_9917_w560.jpgje-t-ai-trouve_9684_w560.jpgla-corne-dans-le-tibia_9681_w560.jpgon-en-a-mal-pour-lui_9914_w560.jpgtu-me-fais-mal_9912_w560.jpg




"La corrida est un spectacle magnifique" pour Ségolène Royal

En visite dans une manade équestre, dans le Sud, samedi 4 novembre, la candidate à l’investiture socialiste pour les prochaines présidentielles aurait déclaré : 'La corrida est un spectacle magnifique. Je comprends la passion de ceux qui s’enthousiasment pour cela'. Reprise par le journal La Provence, cette phrase n’est pas sans susciter bien des remarques des opposants à la corrida, le CRAC déclarant à ce titre que 'Mme Royal devrait cesser de faire du clientélisme politique à chacune de ces interventions et surtout mettre en adéquation ses discours et ses actes.'

Notons toutefois que Ségolène Royal n’est pas la seule à être "sensible" à la corrida, puisque Nicolas Sarkozy (UMP), David Douillet et Dominique Strauss Kahn ont déjà été vus dans des arènes.

_________________________

L'Eglise catholique est contre la corrida
La contestation de la corrida se retrouve dès la fin de l'Antiquité lorsque l'empereur romain Théodore 1 er, qui éleva le christianisme en tant que religion d'état, interdit les sacrifices et les courses de taureaux parce que les hommes y trouvent la mort. L'Église s'est à plusieurs reprises prononcée contre la corrida et ses origines païennes. Les guerres et génocides ont mis en doute l'humanité de l'homme et ont renforcé la reconsidération de l'animal. Les mouvements anti-corridas ont alors pris le relais sur l'Église.

_________________________

Que dit la loi ?
En France, c'est l'article 521-1 du code pénal qui définit le statut juridique des corridas, et en particulier son alinéa 3 qui rend l'alinéa 1 inapplicable dans certains territoires :

 

  1. Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende.
  2. A titre de peine complémentaire, le tribunal peut interdire la détention d'un animal, à titre définitif ou non.
  3. Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. Elles ne sont pas non plus applicables aux combats de coqs dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie.

_________________________

Personnellement, et soutenu par un "didacticien amateur", je suis pour. Nous nous sommes rendus avec des amis à la Féria de Séville qui est à l'espagne ce que le Caranaval est à Rio de Janeiro. Nous sommes allés plusieurs fois dans les arênes et j'ai trouvé extraordinaire ce spectacle et le rituel qui l'accompagne.

J'ai publié ces photos ci-dessus qui démontrent que l'affrontement ne tourne pas toujours au profit du toréador, même si l'issue est toujours la même !



Le débat est ouvert.
Donc merci pour vos contributions en commentaires et / ou vos témoignages.




















COPYRIGHT.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article