Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Le mythe de l'indépendance énergétique de la France a décidément du plomb dans l'aile.

pic.jpg

Après avoir dû importer massivement de l'électricité en octobre dernier pour la première fois depuis vingt-sept ans, la France devrait à nouveau franchir un record en décembre. L'Hexagone semble même se diriger tout droit vers une gigantesque panne, en particulier en Bretagne et en Provence-Alpes-Côte d'Azur, en raison de la très faible autosuffisance de ces régions.

Cette situation est causée par les nombreux arrêts de réacteurs nucléaires (18 sur 58 début novembre) pour incidents et opérations de maintenance. Mais elle s'explique surtout par le « grand gaspillage » de l'électricité en France, dénoncé par de nombreuses associations écologistes, telles que Greenpeace.

Le surdimensionnement du parc nucléaire français a en effet légitimé l'absence d'actions pour économiser l'énergie et poussé à l'équipement massif en chauffage électrique : celui-ci est présent dans un quart des logements français et équipe 70 % des logements neufs. Comme le graphique publié par l'association Néga Watt le montre clairement, c'est le chauffage électrique qui est responsable du pic de consommation observé pendant l'hiver.

Le problème, c'est que le nucléaire fournit par nature une énergie constante et ne peut répondre aux pics de consommation liés aux vagues de froid. Il est alors nécessaire de recourir à d'autres sources d'énergie, comme l'hydraulique mais aussi les centrales fonctionnant au gaz ou au charbon… De quoi sérieusement nuancer le bilan carbone flatteur habituellement dressé pour le nucléaire…

 

 


 

 

 

 

COPYRIGHT

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article