Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Craignez les anxieux, le jour où ils n’auront plus peur, ils seront les maîtres du monde.

Craignez les anxieux, le jour où ils n’auront plus peur, ils seront les maîtres du monde.

Nous sommes tous plus ou moins dans un bain permanent de stress. 

On est constamment confronté à des situations de changement, donc toujours en situation d'adaptation. Si le stress est trop intense, comme lors d'une situation de conflit, ou lorsque les changements sont répétitifs, l'organisme ne peut plus s'adapter.

Le stress est par conséquent un phénomène d'adaptation. Il existe trois facteurs déterminant le stress : son intensité, sa durée dans le temps, et enfin son accumulation.

C'est la vie en elle-même qui est génératrice de stress.

Les modifications de salaire, les embouteillages, toutes sortes de pression de la vie quotidienne ou encore des changements plus douloureux comme la mort d'un proche, le divorce, la séparation...

Toutes ces situations de changements engendrent du stress.

Craignez les anxieux, le jour où ils n’auront plus peur, ils seront les maîtres du monde.

Physiologiquement, que se passe-t-il justement ?

Les situations de changements entraînent une production de substances hormonales dans le corps.

Il existe deux types de stress : le stress aigu, relatif à une situation d'urgence (accidents, imprévus), et le stress chronique de la vie quotidienne, lié à notre environnement de tous les jours.

Selon le type de stress, les réponses du corps sont différentes. Le stress aigu produit de l'adrénaline et le stress chronique du cortisol. A la longue, ces sécrétions différentes vont entraîner des problèmes physiologiques, et des problèmes de santé.

Le stress aigu et l'adrénaline qu'il produit peuvent provoquer des problèmes cardio-vasculaires. Le stress chronique, et le cortisol peuvent aboutir à des troubles importants tels qu'un ulcère, une dépression, des problèmes hormonaux, voire des cancers.

Craignez les anxieux, le jour où ils n’auront plus peur, ils seront les maîtres du monde.

Il existe trois grands profils de stressés

1/ Ceux qui gardent tout pour eux, qui subissent le stress en silence, ceux qui transforment leur stress en agressivité, et ceux qui arrivent à prendre du recul et à avoir une réaction adaptée.

2/ Les femmes stressent plus que les hommes. Des statistiques ont été faites dernièrement sur 13 000 personnes. Un homme sur cinq présente des troubles liés au stress contre une femme sur trois !

3/ Globalement, les hommes développent davantage un stress d'urgence, tandis que les femmes auraient plus tendance à avoir un stress chronique lié à la vie quotidienne.

Craignez les anxieux, le jour où ils n’auront plus peur, ils seront les maîtres du monde.

Comment gérer une situation de stress ?

Tout d'abord, il faut être attentif à son corps, respirer, être attentif à ses besoins. En effet, très souvent, on n'est pas attentif à ses besoins, on répond à la demande de l'autre, et à sa pression.

Il faut savoir dire non, et mettre des limites. De plus, il faut prendre soin de soi en faisant par exemple du sport ou de la relaxation.

Sachez VOUS faire plaisir !

Craignez les anxieux, le jour où ils n’auront plus peur, ils seront les maîtres du monde.

On peut parvenir à positiver son stress tout d'abord en en prenant conscience.

Au lieu de voir toujours le négatif, il faut savoir tourner la situation en positif et en déceler les opportunités.

Certaines personnes sont des proactifs, car ils arrivent à gérer leur réaction et à prendre du recul.

Positiver son stress demande donc de s'adapter à cette situation, et de transformer le négatif en opportunité et en positif.

Il faut savoir gérer son stress pour arriver au bien-être et au mieux-être, car la vie c'est le stress, le stress est inévitable. 

Certains facteurs de stress du quotidien peuvent être éliminés si on est attentif à ses besoins, mais pas tous, comme la pression professionnelle ou autres.

Il faut donc savoir gérer la situation, et prendre du recul...

Craignez les anxieux, le jour où ils n’auront plus peur, ils seront les maîtres du monde.

Trois conseils pour être un "stressé heureux" :

Le premier conseil que je pourrais donner est d'être attentif à soi, à ses besoins, et savoir se faire plaisir.

Ensuite, il faut se situer davantage dans  l'affirmation de soi, gagner l'estime de soi et la confiance en soi.

Il ne faut pas oublier d'être attentif à ses ressources, se dire qu'on a plein de ressources en soi, ce qui augmentera l'estime de soi.

Dernier conseil : positiver !

Le tout est d'avoir un regard positif sur l'environnement et sur ce qui nous arrive, pour transformer le négatif en positif et en nouvelles opportunités...

Plus facile à dire qu'à réussir bien entendu ! 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Philippe 29/04/2016 18:04

Posititver et relativiser sont deux verbes fondamentaux pour rester optimiste , détresser et garder sa joie de vivre

AD 29/04/2016 22:50

Il n’y a pas de stimulant d’action plus efficace que du stress plus précis et plus docilement obéi que le plaisir. Et joie de vivre chaque seconde qui va ... vite ! Merci Philippe