Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Le sage regarde la vie et la mort comme le matin et le soir.

Le sage regarde la vie et la mort comme le matin et le soir.
  Grâce à l'humour, je me suis habitué à voir ma finitude dans une perspective de sérénité amusée.

Comme les vieux philosophes stoïques de l'Antiquité.

 

Il ne faut pas faire un drame avec un fait divers.
 

Le jour où je mourrai, qu'est-ce qui va se passer ? Mes « amis » vont prendre quelques secondes pour épancher leur chagrin factuel.
 

Par solidarité avec ceux et celles qui m’aiment et/ou qui m’ont aimé pour annoncer au monde qu'un bon diable est rendu chez le « Bon Dieu ».

J'ai été un bon vivant, je veux être un bon mourant. Si bien que la mort ne me fait plus peur du tout.

 

Au contraire, la mort est devenue une compagne fatale avec qui je converse quasi quotidiennement et même avec estime le long de mon cheminement terrestre résiduel. J'ai même appris à l'aimer.

 

Car je sais qu'un jour, c'est elle qui va me délivrer quand mon mal de vivre sera plus grand que ma capacité de l'endurer.

 

Finalement je suis d’accord avec le philosophe : "si l'âme n'est pas immortelle, Dieu n'est pas un honnête homme".

 

Croire n'est pas savoir. Je saurai quand je verrai, comme vous autres. Si j'ai à voir... !

 

Et puis après tout, comme je le disais un jour à un ami athée : "Tu sais, nos opinions respectives sur les « mystères » n'ont pas grande importance. Que nous croyions ou que nous ne croyions pas, ça ne change absolument rien à la vérité de la réalité: ce qui est, un point, c'est tout. Et il faudra bien nous en accommoder".

Mais moi, je suis comme Saint-Voltaire:

"L'univers m'embarrasse et je ne puis penser que cette horloge existe et n'ait point d'horloger."

 

Il me semble impensable que la vie, une fois commencée, se termine bêtement par une triste dissolution dans la matière, et que l'âme, comme une splendeur éphémère, sombre dans le néant.

 

 

Un être humain qui s'éteint, ce n'est pas un mortel qui finit, c'est un immortel qui commence.

Il n'y a qu'une chose qui puisse justifier la mort... c'est l'immortalité.

Mourir, au fond, c'est peut-être aussi beau que naître.

Est-ce que le soleil couchant n'est pas aussi beau que le soleil levant ?

Un bateau qui arrive à bon port, n'est-ce pas un heureux événement ?

Et si naître n'est qu'une manière douloureuse d'accéder au bonheur de la vie, pourquoi mourir ne serait-il pas qu'une façon douloureuse de devenir heureux ?

 

Victor Hugo, encore lui faisant référence, a enfermé la beauté de la mort dans des vers magnifiques :

 

 

Je dis que le tombeau qui sur la mort se ferme
Ouvre le firmament,
Et que ce qu'ici-bas nous prenons pour le terme
Est un commencement.
C'est le berceau de l'espérance,
C'est la fleur qui s'épanouit,
C'est le terme de la souffrance,
C'est le soleil après la nuit.
C'est le but auquel tout aspire,
C'est le retour après l'adieu,
C'est la libération suprême,
C'est après les pleurs, le sourire,
C'est rejoindre ceux qu'on aime,
C'est l'immortalité... C'est Dieu.

Moi, j'appelle ça... la mort vivante.

 

 C’est beau évidemment !
Mais dur à avaler pour les cartésiens parmi lesquels je me compte.
Je reste agnostique.
 
Peut-être connaîtrai-je Saint-Thomas...
Peut-être qu’il n’a jamais existé ?
 
On verra bien.
Le sage regarde la vie et la mort comme le matin et le soir.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Bonjour je me prénomme nadia mère de 3 enfants. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il

décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne

semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du

tout plus quand je l'appelais. En février 2019, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger.

Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches

amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 17 février 2019, alors que je parcourais les annonce

d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un grand marabout du nom ZOKLI que j'essayai toute

désespérée et avec peu de foi car j'avais eu a contacter 3 marabouts ici en France sans résultât. Le grand

maître ZOKLI promettait un retour au ménage en au plus 7 jours . Au premier il me demande d’espérer un

appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il

poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour

m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à

l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après

l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du

tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.il intervient dans les domaines

suivants

Retour de l'être aimé
Retour d'affection en 7jours
réussir vos affaires , agrandir votre entreprises et trouver de bon marché et partenaires
Devenir star
Gagner aux jeux de hasard
Avoir la promotion au travail
Envoûtements
Affaire, crise conjugale
Dés-envoûtement
Protection contre les esprits maléfices
Protection contre les mauvais sorts
Chance au boulot évolution de poste au boulot
Chance en amour
La puissance sexuelle.
agrandir son pénis
Abandon de la cigarette et de l'alcool

voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur

whatsapp au 00229 61 79 46 97
Répondre
U
Personnellement je ne pense pas à ma mort.
Il y a tellement de choses à faire ... on n'a qu'une vie , alors je positive, je la prends du bon côté. La maladie, on verra bien plus tard ...
Et la mort, on n'y peut rien (sauf si on roule à 200km heure) , alors elle viendra quand ce sera son heure.
Répondre
A
Bravo ! Puisque la mort est inévitable, oublions-la !!!