Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

"L’histoire du Front National est le cimetière des âneries" (J.M Le Pen !!!)

"Je suis convaincu que "Marine"
- qui ne dit toujours pas son vrai prénom d’état-civil ! Pourquoi ? - sera au second tour », annonce Jean-Marie Le Pen. "Elle " c’est la candidate du FN à la présidentielle, "Marine" - qui ne dit toujours pas son vrai prénom d’état-civil !
Pourquoi ? -  Le Pen. Le président "d’honneur" du parti explique que « c’est déraisonnable » de parler d’un "rou d’air" avec la déclaration de candidature du Président de la République.
G062-Jean-Marie-Le-Pen.jpg
Pour lui, sa fille va "allumer les "boosters" de ses campagnes".
Ces « boosters » ce sont les thèmes historiques du parti : immigration et insécurité. Jean-Marie Le Pen est confiant sur ces sujets : « Ce n’est pas forcément nous qui les allumerons, ces boosters. »
melanchon.jpg
À propos du récent (non) débat entre Jean-Luc Mélenchon et "Marine"
- qui ne dit toujours pas son vrai prénom d’état-civil ! Pourquoi ? -  Le Pen sur le plateau de Des Paroles et des actes sur France 2, Jean-Marie Le Pen qualifie le candidat du Front de Gauche de « voyou » :
"C’est le candidat des communistes qui ont du sang sur les mains jusqu’aux coudes, voilà ce qu’est Monsieur Mélenchon.
Qui entre temps a été pendant 30 ans un gros sénateur."
Le président d’honneur du FN se propose de remédier à cette absence de débat :
"Moi j’offre un débat à Monsieur Mélenchon, et je vais lui retirer son caleçon."

juif

La polémique Brasillach (Directeur du "magazine" ci-dessus)

brazillachAu congrès de Lille du Front national le week-end dernier, Jean-Marie Le Pen a lu quelques vers d’un poème de Robert Brasillach, écrivain et journaliste collaborationniste.
Il se justifie aujourd’hui en posant une question : "Soixante-sept ans après la Guerre Mondiale, on ne peut plus citer les vers d’un homme qui a été fusillé pour ses idées ?"
Loin de la volonté de "Marine" - qui ne dit toujours pas son vrai prénom d’état-civil ! Pourquoi ? -  Le Pen de mettre derrière elle "les affaires de l’an 40″, il insiste : "Je ne me sens pas obligé d’avoir la même opinion que les gens dont je cite les poèmes."

"Je ne trouve pas anormal que l’État syrien se défende "

Interrogé sur la répression en Syrie, Jean-Marie Le Pen minimise : "Je vois les images des bombardements, je vois un obus toutes les minutes, toutes les deux minutes. Trente secondes sur Tokyo : 100.000 civils tués. Nagasaki, Hiroshoma : 80.000 morts. Dresde : 200.000 morts civils."Assad as Nazi

 
bashar_al_assad_1262515-copie-1.jpgL’invité de Radio France Politique refuse de condamner l’attitude du pouvoir syrien, il préfère revenir à la Deuxième Guerre Mondiale et ceux qui critiquent « sans avoir les mains propres » :  
"Les gens qui ont fait ces bombardements de populations civiles devraient se taire quand ils parlent de "Monsieur Assad", et qu’ils parlent de 6.000 morts en six mois en Syrie."
Jean-Marie Le Pen parle de "guerre civile" en ce qui concerne le conflit syrien. Il relativise les bombardements de civils :
"Oh vous savez, on a bombardé des populations civiles dans bien d’autres circonstances. Ne serait-ce que la Commune, vous voyez."
b-182-le-pen_1209163418_1209192106-copie-1.jpg
Il finit par reconnaître à Bachar al-Assad qu’il « ne trouve pas anormal que l’État syrien se défende des activités » de l’armée libre de Syrie.
 
Il continue sur les Révolutions arabes, il refuse de dire s’il regrette Mouammar Kadhafi, Jean-Marie Le Pen reconnaît en tout cas qu’il« regrette la paix qui régnait » en Libye.
 
 
"L’histoire du Front National est le cimetière des âneries" (J.M Le Pen !!!)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Violette Dame mauve 28/02/2012 13:03


Bonne phrase mais dite par Le Pen! c'est un pléonasme!


Amicalement


Violette

André 29/02/2012 07:57



 Hé oui, cest authentque... mais c'est le comble du comble ! Tant que j'aurais conscientisé la dit rection néfastes du fascsisme de ce soi-disant FN je ne me dormirai que d'un oeil... 
André