Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

L'extase, la béatitude, le nirvana…

EXTASE.jpgZen, kabbale, soufisme

 

L'extase est un des thèmes essentiels de la philosophie. L'extase sous sa forme absolue et mystique, l'extase qui modifie toutes les sensations du corps et de l'esprit.

Ce type de sensation, la plupart du temps est recherché par l'individu. Il l'a recherche parce qu'elle préfigure pour lui, l'union mystique avec le divin. Cette quête est difficile. Il faut un engagement profond et déterminé pour la mener à bien. Chaque communauté, chaque groupe spirituel, a découvert ses propres techniques pour y parvenir et les a poussés à leur summum. L'hindouisme (nirvana), le bouddhisme, le taôisme, le zen ont leurs procédés. Le judaïsme, l'islam, le christianisme, ont les leurs également.

(Pour la kabbale par exemple, c'est grâce à sa compréhension et la perception profonde des lettres, qu'on peut remonter vers le monde supérieur et atteindre la béatitude, où l'union mystique avec Dieu (la devekout), Joseph Cohen exprime : « L'écriture hébraïque, son origine, son évolution et ses secrets ».

 

Le_Caravage_-_L-extase_de_Saint_Francois.jpgLa recherche de la « fusion en Dieu », occupe l'humanité depuis la naissance des grandes religions.

 

De formidables éclaireurs, courageux et intègres en ont fait l'expérience pour la communauté humaine. La profondeur, le nombre et la récurrence des témoignages, les rendent absolument crédibles.

C'est pourquoi le mépris du monde actuel envers ces expériences sincères, paraissent bien puérils. Les railleries des « branchés de services » à l'encontre de ce monde spirituel, semblent parfaitement infantiles et insensés. La puissance de la recherche spirituelle dépassera ces années d'hyper consommation. La beauté des découvertes des grands mystiques refera naturellement surface après ce grand moment d'absurdité. Un moment d'absurdité nécessaire pour concrétiser la mondialisation, mais qu'il faut regarder avec lucidité.

 

Karl Jaspers-BALe fonds de l'extase

 

La position extatique se caractérise par quelques marques bien précises.

 

Quant l'être humain parvient à positionner son esprit « antérieurement à toute détermination de lui-même par lui-même, hors de tout signe, concept, jugement et choses pensées à propos de l'existence, mais n'étant pas de « l'existence» (selon la définition proposée par l'existentialisme), il serait en état d'extase (?)...

 

C'est peut-être ce que Jaspers appelle « prédéterminisme transcendantal » et Bergson : « donnée immédiate ».

 

Karl Jaspers est né d'un père juriste et d'une mère travaillant dans une coopérative agricole. Jaspers montre un intérêt précoce pour la philosophie, bien que le parcours paternel au sein du système judiciaire l'ait sans doute poussé à étudier le Droit lors de son entrée à l'université. Il fut cependant rapidement évident pour lui que le droit n'était pas la bonne voie, ce qui le poussa à entamer des études médicales en 1902.

Jaspers obtint son doctorat en médecine en 1909 et commença à travailler dans un hôpital psychiatrique de Heidelberg, où Emil Kraepelina avait lui-même exercé quelques années auparavant. Jaspers ne se satisfit pas de la façon dont la communauté médicale de l'époque approchait la maladie mentale et tâcha d'améliorer cette approche. En 1913, il reçoit un poste temporaire de professeur de psychologie à l’Université d’Heidelberg. Ce poste devint rapidement permanent, ce qui lui permit de ne jamais reprendre son activité clinique.

À l'âge de 40 ans, Jaspers se tourne vers la philosophie, explorant les thèmes qu'il avait entamés durant son activité de psychiatre. Il devint un philosophe renommé, respecté et reconnu à travers l'Europe et demeura influent au sein de la communauté philosophique jusqu'à son décès en 1969. Trois événements ont marqué sa vie. La maladie : à 18 ans, il est condamné à mourir avant 30 ans. Son mariage avec une juive, Gertrud Mayer. Avec l’avènement du Parti National Socialiste, il sera privé de sa chaire par les nazis. Ces expériences de situation limites et de découverte de l'autre vont profondément influencer sa réflexion philosophique.

 


estase-femme-extase-huile-46-x-61-cmIl s'agit d'abolir la distinction du sujet et de l'objet.

 

De communier par cette indétermination, avec la conscience de l'univers, accéder à cet état ou l'individu fait bloc avec le tout écrit encore Jaspers.

Les expériences mystiques désignent un mode de connaissance expérimentale et concrète de l'absolu.

 

lextase-surrealiste-phenomene-lextase-dali-L-1.jpegToutes les religions, les spiritualités et les philosophies traitant des états extatiques décrivent des phénomènes similaires. Elles parlent de paix intérieure, d'équilibre, de joie intense, de plénitude. Les mots pour décrire les sensations ressenties sont également du même registre. Il est question de contact, de présence, de fusion etc.

 

Les moyens d'y parvenir sont de deux sortes...

 

Par l'ascèse, la discipline, la volonté. Ces forces parviennent alors à anéantir l'ego.

Elles conduisent l'homme au renoncement nécessaire pour devenir le maître de ses affects et de ses pulsions. Par « accident » pour ainsi dire. Et ces « événements » sont alors nommés suivant les convictions de l'observateur…

 

 

 

 

COPYRIGHT-copie-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

David 02/05/2012 13:07


Aneantissement de l'ego je veux bien, anéantissement des affects et pulsions, pas question. Ce jargon me paraît bien obtus, comme disent les filles, la vie au moment présent est bien plus simple,
pourquoi se la compliquer et surtout par l'ascèse ...!!! Non il y a d'autre moyens pour parvenir à la joie intérieure , à l'équilibre, à la paix, à la sérénité. abolir la distinction de l'objet
et du sujet .... c'est hermétique comme langage ... ! Expériences mystiques, ah non moi non plus pas question ... Fusion oui mais pas avec Dieu... ! avec l'être aimé bien sûr ...!!. Ma quête n'est pas mystique, je laisse ça à d'autres illuminés ... ! Cordialement  

André 02/05/2012 13:35



Hé bien, c'est "ma fête", Cher David ! Je vais devoir battre ma coulpe ! Mais à trop vouloir me distancier - de temps à autres - avec des recherches et des écrits soi-disant plus
"sophistiquées", je pédale dans la choucroute ! Et pan sur le bec, comme le dit Le Canard
Enchaine ! (lol) Bien à vous, André



Laure 02/05/2012 12:59


Bien d'accord avec Laetitia. Qu'est-ce que c'est que cette extase mystique.!!!   Non pas pour moi non plus. Je suis agnostique et ni les religions (comme le bouddhisme ou autre) ni les idées
saugrenues de certains philosophes ne m'atteignent.... !!! Que de rhétorique pour rien . ..!! Je vais passer pour une inculte, tant pis, la philosophie ça me branche mais il ne faut pas dépasser
certaines bornes ...  La vie est bien plus simple, des moments de joie et de banheur ( et d'extase) on peut en avoir tous les jours dans le PRESENT ... Cordialement
  

André 02/05/2012 13:31



Je suis également - et je pense depuis toujours - agnostique. Mais je suis d'accord avec la grande majorité de la critique sur la recherche de l'extase par la Foi... Merci de cette
contribution qui calme les esprits en lui redonnant une paix intéreure très suffisante. Cordialement, André



laetitia 02/05/2012 12:29


Ouh la , je ne suis certes pas philosophe mais je ne suis pas d'accord. avec Jaspers ..!! Les moyens de parvenir à l'extase seraient l'ascèse, la discipline, la volonté . Non pour moi pour
parvenir à la paix intérieure à de la joie intense et à la plénitude il n'y a que l'AMOUR ....et pour moi l'extase c'est un moment bien précis !!!  .Pas de religion (opium des peuples) pour endormir les peuples, pas d'ascèse, pas de méditation transcendantale !!! ... on y
arrive quand on aime et qu'on est aimée, je  vous l'assure, on arrive à être zen et heureux. L'extase mystique !, la "fusion en Dieu" et le "prédéterminisme transcendentale" !! 
c'est bla bla bla ...too hard for me !!!  désolée encore une fois de dire ce que je pense. Ceci dit je ne connaissais pas ce philosophe  !...Cordialement 

André 02/05/2012 13:28



Certes Karl Jaspers n'est au Top Ten des philosophes et il ne fait partie des "grands"... Mon rôle de publicateur sur ce blog, c'est d'ouvrir un débat et d'accepter
TOUTES les contributions. Le texte est hermétique, j'en conviens, mais nous ne sommes pas là pour passer le concours d'agrégation à Normale Sup !!! Sourire à
la Vie et l'Aimer, c'est déjà super et difficile. Bonne journée et merci de votre intervention... Cordialement, André