Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

En Maçonnerie, le plus « stupide » secret serait qu’il n’y ait aucun secret !

En Maçonnerie, le plus « stupide » secret serait qu’il n’y ait aucun secret !

Un blog certain (ou un « certain » blog)  dit « maçonnique » fait état du commentaire ancien d'un journaliste du quotidien Libération, qui se sentait obligé de préciser la qualité maçonnique d'un élu français nommé à la tête de la Fédération Socialiste de Seine Saint Denis.

greve_a_liberation_archive_fil-info-france_2005.JPG

Certes, bien que les mentalités évoluent, cela est étonnant de la part d'un journal de gauche, qui fut même d'extrême-gauche à une époque.

Mais pourquoi lui est-il demandé et préciser sa « qualité » dans ce cas, ci alors qu'on ne la cite jamais pour les autres élus (membre du club de pétanque, membre de Mensa, d’une ONG, d’un syndicat patronal ou ouvrier, du Lions Club, ou d’une Fédération de Parents d’élèves, ou autres associations, etc.) ?

Ce qui m’interpelle – comme on dit – c’est que ce blog soit hébergé en Belgique ??? Pour des raisons fiscales ou quoi ? Bon, je ne pose pas la question. La réponse serait peu intéressante…

2000926.jpg

Certaines personnes (journalistes, magistrats, employeurs, nationalistes, évêques, etc.) conservent donc des préjugés sur certaines sociétés civiles.

Cette intolérance devient intolérable et mérite quelques commentaires qui ne viendront que s'ajouter à ceux déjà publiés à propos d'une condamnation de l'Italie au sujet de son intolérance vis-à-vis des fonctionnaires Francs-Maçons.

A se demander ce que ces journalistes et autres magistrats extrémistes ont retenu de leur cours de déontologie et s’ils n’ont pas obtenu leur diplôme par procuration…

La Franc-Maçonnerie : rumeur et réalité

Certaines personnes portent leur discrédit sur la Franc-Maçonnerie soit a priori en se fondant sur des rumeurs soit sur base de quelques « affaires » portées en justice avec raison, mais qui malheureusement généralisent quelques dizaines de cas particuliers jusqu'à porter l'opprobre sur des millions de membres d'une confrérie tout à fait intègre, soir en faisant le lit à la rumeur agressive.

BERLU_P2.jpg

Là il y a amalgame et un danger pour le respect des valeurs démocratiques. 

Le fond du problème est qu'en réalité le public confond l'institution et ses membres. Ce sont les rumeurs, l'actualité (les « affaires » d’une loge appelée « P2 », de Pierre Dassault, etc.) et le devoir de discrétion des obédiences qui ont alimenté cette image d'antichambre du pouvoir, tout à la fois scandaleuse, mystérieuse et empreinte de jalousie qui entoure cet ordre séculaire. 

La Franc-Maçonnerie n'a rien d'une secte

Les gens n'y sont pas endoctrinés ou harcelés et sont libres de partir, ce n'est pas une religion ou une mafia et dans la plupart des loges les adhérents acceptés et par conséquent adoubés ne discutent pas politique ni religion, ni des idées spécifiques et surtout propres à chacun.

LaFMexpliqueeauxprofweb.png

La Franc-Maçonnerie est une société civile, philosophique et intellectuelle, certes discrète par tradition, secrète sur le parcours initiatique (spirituel) de ses membres, mais surtout honnête et humaniste : les Grands Maîtres élus généralement pour trois ans pourraient vous certifier qu'ils veillent au respect des libertés démocratiques, la probité, la tolérance, et la liberté de conscience et d'examen notamment.

C'est également valable pour chacun des Francs-Maçons.

Contrairement au passé, la Franc-Maçonnerie s'est extériorisée et s'est ouverte au monde.

D’après mes informations, les Grands Maîtres et d’autres investis temporairement de responsabilités tiennent aujourd'hui des conférences, reçoivent des journalistes, participent à des expositions. Bref la Franc-Maçonnerie parle de ses motivations tout en conservant une certaine discrétion.
 

Les loges maçonniques comptent parmi leurs membres des jeunes de 21 ans comme des retraités, des salariés comme des chômeurs, des fonctionnaires civils et militaires, des avocats, des chercheurs, des artistes, des commerçants, des mères au foyer, bref un éventail représentatif de la société.

Bla-bla-bla.jpg

Dire que la Franc-Maçonnerie est une société occulte et secrète (!) et donc a priori « dangereuse » et malfaisante est un mensonge grossier, une sordide injure, orchestrés et entretenus par les profanes (non demandeurs ou refusés après « enquêtes » de probité), et pour cause, antimaçonniques comme il est dit.

Pratiquement depuis sa création il y a près de 300 ans, ses rites et ses symboles ont été décrits publiquement et les bibliothèques regorgent de documents à son sujet. Les secrets, s'il y a, sont éventés depuis longtemps et en fait ne sont pas là où on les imagine !!!

Bebe-1.jpg

La communication « externe »

Quand un Franc Maçon est nommé au titre de Grand Maître, donc porte-parole protocolaire, comme c'était le cas de cet élu libraire français de circonstance, il sait que son nom sera rendu public et doit en assumer les conséquences dans sa vie professionnelle. S'il est avocat ou magistrat, le barreau l'apprendra. Même chose s'il est fonctionnaire ou directeur de société.

Mais si cette personne est intègre, quel risque court-elle ?

Aucun, si ce n'est celui de devoir supporter la critique des extrémistes et des intolérants comme dans le cas présent.

Capture-copier.jpg

Ce « fameux » blog administré par un ex Grand Maître dont je parlais à l’ouverture de cet article, et quant à lui, il fait flores – versus on argent de poche ou « de tablier » ! - en vendant sur le web des ouvrages pour des visiteurs en quête et à juste raison de connaissances ?

2050.jpg

Les acheteurs sont légitimement intéressés et s’ils souhaitent entrer dans le chemin initiatique ce n’est pas très compliqué : soit ils connaissent au moins un franc-maçon de « base », soit en écrivant au siège central de telle ou telle obédience en France.

Ce n’est pas trop compliqué de connaître ces obédiences avec internet, chacune a son propre site web.

Quiconque de manière non réservée sur tel ou tel rite initiatique – et non pas historiques – comme ce mercantile ex-Grand Maître n’est plus en charge et en fonction. Et ce n’est pas regrettable.

 

Mais sa "librairie" va bien

avec un confortable chiffre d’affaires.

"Merci" pour lui !

C’est une charité honorable !!!

 

 

Comment

 

COPYRIGHT-copie-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article