Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Dormez bien, dormez mieux ! Avec votre chien et votre fusil

"Dormir en chien de fusil"
Dormir sur le côté, les jambes ramenées vers le menton.
Selon Rey et Chantreau, l'expression serait un jeu de mot élaboré à partir des deux sens du terme chien. Ils n'en disent pas plus.
Alors réfléchissons...

chien-de-fusil.jpg
 Côté 1, nous avons le chien, pièce d'armurerie déclenchant le départ du projectile (la balle) placé dans le canon d'une arme à feu.


Bien que la pièce en elle-même soit courbée et puisse, en stylisant à l'extrême le trait de crayon, ressembler vaguement à une silhouette humaine en position latérale, il me paraît plus logique d'imaginer que le parallèle ait pu se faire avec l'idée de "repos" de l'arme, sachant qu'on parle d'arme "au repos" lorsqu'elle n'est pas utilisée.

 

 

Côté 2, nous avons l'animal domestique, adoré ou détesté. Mammifère quadrupède qui, dans la majorité des cas, dort sur le flanc.
Attention, j'ai bien précisé, pour les esprits tatillons, que les chiens dormaient "dans la majorité des cas" sur le flanc.


Car, tout comme vous probablement, il m'est arrivé de voir certains d'entre eux étendre leurs pattes arrières de telle manière qu'ils étaient totalement sur le ventre, les quatre pattes parfaitement étendues, et de dormir ainsi.

Mais les expressions généralisent, donc généralisons le sommeil du chien à sa position latérale. Position qui peut alors être comparée à celle d'un Homme allongé sur le côté, les jambes ramenées vers le haut.

 


C'est ainsi qu'un seul terme semble regrouper à la fois une image physique du sommeil, et l'idée même de repos, et que nous pouvons rejoindre Rey et Chantreau dans leur conclusion, puisque on peut être d'accord avec les mêmes chemins analytiques...

 


 





COPYRIGHT
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article