Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Dites-moi POURQUOI ? Mais Pourquoi donc ???

Pourquoi un « croque-mort » s'appelle ainsi ?

Il y a quelques années, pour être sûr que l'on enterrait pas quelqu'un vivant, celui qui était chargé de fermer le cercueil mordait l'orteil du présumé mort.
S'il ne bougeait pas, c'est qu'effectivement, il avait passé l'arme à gauche.
L'homme qui s'occupe du cercueil est ainsi resté le ''croque-mort'' !
brrrrr....
L'autre explication est que le croque-mort est appelé ainsi parce qu'il croquait les morts non pas en leur mordant un orteil mais en les ''croquant'' , ancien mot qui voulait dire : faire disparaître, et pour cela, il utilisait un croc ou crochet qui lui servait à tirer et traîner le mort enveloppé dans son suaire jusqu'à sa charrette qui l'emmenait à la fosse commune.



Pourquoi l'eau n’a t’elle pas de goût ?

Le goût d'un aliment ou d'une boisson est lié à certaines molécules que l’on peut appeler arômes. Celles-ci interagissent avec les récepteurs placés sur les papilles gustatives qui transfèrent un signal au cerveau qui l'analyse nous faisant ainsi percevoir le goût. L'eau pure ne contenant que des molécules de monoxyde de dihydrogène (H2O) n’est pas perçue par les papilles et donc n’a aucun goût.
Il faut toutefois noter que certaines eaux minérales dont le taux de minéraux est élevé peuvent avoir un certain goût puisque ces derniers sont perçus par les papilles (par exemple le sel).


Pourquoi ne peut-on pas éteindre un feu avec de l'eau salée ?

Salée ou pas, l'eau reste un inhibiteur de combustion, donc à priori, même salée, il n'y a aucune raison de penser qu'elle ne puisse éteindre un feu !
Qui n'a jamais éteint un feu de camp en bordure de plage, en s'aidant de quelques casseroles d'eau de mer!...

En revanche, l'eau salée en trop faible quantité face à un feu d'importance, aura tendance à se vaporiser immédiatement à son contact et créer ainsi un phénomène particulièrement dangereux, tout spécialement redouté des soldats du feu, justement nommés !
L'évaporation de l'eau libère d'un coup les molécules d'oxygène contenue dans sa formule, cet apport ''frais'' alimentant brutalement le feu, provoque littéralement une explosion, souvent accompagné d'un souffle porté à très haute température !
C'est ce que l'on nomme ''le retour de flamme'' !

 
Pourquoi le Sphinx a t-il le nez cassé ?

Il y a plusieurs versions.
La première et la plus connue étant celle des troupes de Napoléon. Ce qui est fantaisiste car l'on a des croquis d'avant la campagne d'Egypte ou le nez du sphinx est bel et bien intact, mais d'autre texte de l'antiquité ou du moyen age parle du sphinx sans nez ! Alors qui dit vrai ?
On a aussi parlé des Mamelouks, qui, en s'entraînant au tir au canon, auraient défiguré le sphinx.

Autre version : un sufi fanatique (Mohammed Sa'im al-Dahr 1378) aurait fait détruire
Cette idole païenne, les musulmans ont parfois détruit l'héritage pharaonique (païen à leurs yeux.)

Un dernier indice d'après Mark LEHNER (américain), ''c'est la ferveur religieuse qui fut probablement la cause de cette mutilation, qu'il situe entre le Xe et le XVe siècle. Les traces que porte la statue, dit-il, montrent que deux barres à mine furent insérées à coups de masse à la racine du nez et sous sa narine droite, puis servirent de levier pour le décoller du visage.''
En résumé, l'affaire reste un mystère... Mais n'est-ce pas toute la fonction du Sphinx ?

 
Pourquoi fait-on un ''bras d'honneur'' ?

Pendant la guerre de 100 ans (1337-1453), soldats Anglais et Français se faisaient face sur le champ de bataille avant les combats, s'insultant et tentant d'humilier l'adversaire.
Parmi eux, les archers Anglais raillaient leurs homologues Français en leur montrant les deux doigts qui servaient à tirer à l'arc (l'index et le majeur).
En effet, quand les Anglais capturaient un archer Français, ils ne le relâchaient pas avant de lui avoir amputé ces deux précieux doigts.
Ainsi par ce geste, les archers Anglais humiliaient leurs ennemis, en leur montrant que eux, ils avaient tous leurs doigts pour tirer et qu'ils allaient les battre.
Ce doigt d'honneur insultant à deux doigts est resté tel quel en Grande-Bretagne, alors que le majeur voire uniquement le bras, suffit aujourd'hui en France.



 















 


Droits réservés ©

Article L. 123-1 du Code de la propriété intellectuelle. Cette publication prend un rôle informatif vis-à-vis du public.

Ce site n'a strictement aucun caractère commercial

 

 


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article