Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Deux êtres qui s’aiment se rencontrent toujours !

 

 

Enfin le bon partenaire ?

 

Quantité de personnes recherche l'âme sœur de par le monde et on s'aperçoit que les rencontres sont de plus en plus difficiles, malgré les progrès technologiques fulgurants qui nous permettent de communiquer plus vite les uns avec les autres.

 

Download.jpg

 

Les sites de rencontres sur internet, aident les connectés inscrits à se rencontrer.

  cid_43764114.jpg

 

Rencontrer la bonne personne

 

Il faut reproduire et analyser la façon que chaque individu utilise pour sélectionner la personne qui pourrait3086429297 1 3 Wub3GPEY l'intéresser. On sait que notre psychologie, nos goûts, nos convictions entrent en ligne de compte pour choisir la personne, la mieux apte à faire un bout de chemin avec nous au quotidien.

 

cid 1272593698 smallÉvaluer les critères de sélection

 

Il peut y avoir des compromis à faire, car on ne peut pas, comme chez le concessionnaire, choisir le produit qui a toutes les options et zéro défaut.

 

La nature humaine à cela de plus n'est pas parfaite et bien souvent une imperfection peut faire basculer une relation amoureuse dans le bon sens.

 

Don-de-Coeur.jpgFaire rencontrer les personnes, mais aussi leurs aspirations

 

Passé le moment de l'attirance physique, on sait très bien qu'une relation solide devra être basée sur des aspirations et une vision de la vie qui se rejoignent pour les deux partenaires. Des différences peuvent se faire jour au fil du temps, ce qui apporte une complémentarité bienvenue, mais des idées trop opposées peuvent tout gâcher.

 

Le rôle des personnes qui peuvent sélectionner les aspirants ou aspirantes est donc primordial, à condition que les critères de choix récoltés chez les personnes en recherche, soient sincères.

 

76623738.jpgNotre société contemporaine nous montre que l'on peut tout avoir avec un minimum d'efforts et qu'elle peut assouvir tous nos désirs.

 

Le domaine des relations amoureuses reste une facette tout à fait personnelle qui ne répond pratiquement jamais à des schémas préétablis. Et c'est en cela que ces relations peuvent nous enrichir et nous rendre heureux.

 Mais contrairement aux autres domaines de la vie courante, il faut apprendre la patience et le recul avant de se jeter tête baissée dans une relation.

Attention aux arnaques et aux belles promesses.

Les gens mentent sur leur profession, sur leur âge, sur leur cursus professionnel, sur leur opatrimoine ..

 

 

 

A chaque être correspond une forme d’amour spécifique.

 

3076792265_1_3_UCIqE8id.jpg

 

Son bonheur est de la rencontrer…

Moi je l'ai rencontrée ...

 

 

 

COPYRIGHT-copie-1

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean Michel 19/12/2013 18:31

Arnaques et mensonges sur ces sites ... alors attention aux Naïfs ...
Il ne faut pas croire une blonde qui se prétend battue par son mari qui boit, qui a soi-disant un fils à charge et qui se fait payer des billets d 'avion et des cadeaux pour se faire épouser par un français ...
Mensonges et arnaques, juste bon pour se faire plumer ...

Claire 15/08/2012 10:48


La rencontre entre deux êtres faits l'un pour l'autre est TOUJOURS magique.


Alors pourquoi pas tenter tout ce qui est possible pour faciliter la rencontre.


Et parfois ca marche au-delà de toute espérance.
Cordialement

AD 15/08/2012 19:27



Bonjour Claire,


Il y a "mille" raisons de définir les causalités d'une rencontre... Quand il s'agit d'un souhait de rencontre solide et amoureus, il faut ajuster les
adéquations.


Et c'est en cela, que les signes cognitifs professionellement étudiés, comme je cite en exemple sur le site "www.parship.fr" et par expérience contée d'un
ami, raccourcit le "délai" du desespoir de la "foultitude" des demandeurs d'amour !


Un couple se forme après, AVEC LE TEMPS. Mais l'espoir de construire avec jugement aiguisé et guidé par des formations ... d'informations "matchées",
ça marche !


Cordialement,


André