Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Dans un couple, trahir l'autre, c'est se trahir soi-même.

 

refaire-une-vie-amoureuse.jpg

Petite parenthèse d'ailleurs, combien d'hommes ou de femmes se séparent vers la quarantaine pour refaire une vie amoureuse ?

le-sens-de-l-existence.jpg

Aujourd'hui de plus en plus de famille sont recomposés, parents divorcés et remariés un enfant ou deux d'une vingtaine d'années et un petit frère ou sœur de 2 ou 3 ans.

trahir-l-autre-c-est-se-trahir-soi-meme-2.jpg

Chez l'homme de quarante ans cela va même plus loin, un remariage avec une femme vingt ans plus jeune. Une régression, une façon de se rassurer, de tout recommencer pour se persuader que l'on sert encore à quelque chose.

La vie prend bien souvent sens dans cette dynamique inconsciente de procréation, de reproduction.

procreation-070210.jpg

Il est vrai que la ménopause chez la femme se déroule vers les 50-55 ans, l'homme en revanche subit l'andropause qui commence beaucoup plus tôt.

erection-50ans.jpg

En effet les capacités sexuelles de l'homme diminuent à la fin de sa croissance, au moment où le squelette vieillit, soit vers l'âge de 25 ans environ.

A 40 ans il prend conscience que cela ne « marche » plus aussi bien qu'avant, ses capacités à reconduire l'acte amoureux s'en trouve prolongé dans le temps.

La parenthèse fermée, l'adulte ne peut admettre qu'il est temps de "laisser sa place".

atelier-5-sens-appareils-mobiles.jpg

C'est souvent sous forme d'agressivité et de comportement régressif envers l'enfant que cela se manifeste. On lui avait accordé ses sorties, on lui retire.

costume-militaire-p232081T-1.jpg

On lui demande de plier ou on le menace de « le foutre à la porte », attitude paradoxale car il s'agit bien de l'inverse. Il suffirait que l'enfant comprenne cette situation, aveuglé qu'il est à ce moment par tout ce qui l'attend, empêtré dans ses propres craintes de l'avenir.

oui

Il suffirait que l'enfant communique avec ses parents, qu'il lui dise à quel point il les aime, à quel point ils comptent à ses yeux... les remercier de ce qu'ils ont fait pour lui et leur dire que quoiqu'il arrive il restera toujours la petite fille ou le petit garçon de ses parents.

Cela paraît bien trop simple mais l'expérience a été donnée à maintes reprises.

jeune-adulte.jpg

Le jeune adulte ne se voit pas « faire ce cadeau » à ses parents tant la situation est en crise, tant cette impression de non-communication perdure et s'amplifie.

le-sens-premier-de-la-vie.jpg

Il est vrai que le sens premier de la vie disparaît à ce moment-là mais à la différence des animaux nous avons d'autres opportunités.

papillon_monarque_5.jpg

Dans le règne animal, le papillon meurt après s'être reproduit, certains insectes restent enfouis des années dans le sol pour arriver à maturité, lorsqu'ils sortent enfin au soleil, ils n'ont que le temps d'assurer la perpétuation de l'espèce et à la tombée de la nuit meurent.

Procreation.jpg

Des milliers d'espèces fonctionnent de la sorte. 

trahir-l-autre-c-est-se-trahir-soi-meme.jpg

D'autres se reproduisent jusqu'à leur mort. La vie de l'animal s'arrête lorsque le cycle de la reproduction s'est achevé. Chez la femme elle cesse de pouvoir procréer à la ménopause alors qu'il lui reste 30 à 40 ans devant elle de vie.

Baby blues, déprime dès 40 ans, traumatisme à 50 ans, donc le sens de l'existence se trouve sans cesse remis en question.

Ce n’est donc pas la conscience des hommes qui détermine leur existence. 

Mais au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience.

 

Dans un couple, trahir l'autre, c'est se trahir soi-même.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Non le problème n'est PAS la différence d'âge en l'espèce, il réside dans la "naïveté" et la stupidité d'un homme qui quittant une épouse de son âge , croit qu'il va rajeunir en prenant une
jeunette stupide et intéressée du style "sois belle et tais-toi" . L'ego masculin est alors inconscient des réalités de la vie. Cordialement .
Répondre
M
Quand on refait sa vie avec quelqu'un de bien, de loin beaucoup , beaucoup mieux que la première :)
Répondre
A


Cher Maurice,


Aimer et vivre, c'est mourir EN SOI pour revivre EN AUTRUI...


Bon dimanche et cordialement,


André



S
Et oui la crise de la cinquantaine existe et fait des dégâts . Je connais quelqu'un qui marié depuis 25 ans avec une femme charmante , intelligente, cultivée , et pleine d'autres qualités qui l'a
pourtant quitté pour une jeune femme de 25 ans donc de l'âge de sa fille. Il en bave maintenant car cette femme n'a pas les mêmes préoccupations que lui. Et en plus elle lui bouffe tout son fric.
Que les hommes sont naïfs parfois. !!! Ah oui, ça peut flatter d'avoir une femme de 25 ans de moins à son bras, mais si elle n'a rien dans la tete ça sert à quoi. On construit quoi avec une
potiche. Et le pire c'est que sa propre fille ne peut pas comprendre . Elle ne peut accepter ce que son père a fait a sa mère. Et donc les relatilons entre eux sont plus que restreintes.
Cordialement.
Répondre
A


Bonjour Simonne,


La différence d'âge est d'une stupidité hélas transcendée par la clichomatisation habituelle.


Il faut laisser le commentaire abrasif des observateurs qui critiqueront toujours tout en étant jaloux de ce type de situation visible. Cela vaut la peine
d'un mini-commnentaire.


Sans plus...


Mais cependant merci de votre contribution juste laquelle, à l'envers, réitère que si les "potiches" existent sont disqualifiées, les couples heureux quant à eux se fichent de leurs âges respectifs.


A propos et se référant à la la légende, quel est l'âge de Cupidon ?


Bon dimanche Simonne et cordialement,


André



H
On parle peu d'autres crises que celle de la quarantaine et de la cinquantaine . J'ai appris l'existence de la crise des "twentysomething". Elle est appelée ainsi par les américains. Elle concerne
les jeunes qui traversent le délicat passage entre les études et le début d'une activité professionnelle. C'est l'époque où les jeunes quittent le cocon familial et se retrouvent face aux problèmes
réels d'une vie d'adulte qui débute. Bisesss . Hélène
Répondre
A


Chère Hélène, Très Chère Hélène,


La gestion de la vie de quiconque, oblige chacun à détenir son "passeport" avec visa réfléchi pour traverser toutes les frontières de l'existence.
Les "douaniers" sont là, vigileants et parfois dilletantes !


Chaque "spacetime" de sa propre vie oblige, l'humain doit évaluer chaque difficulté, chaque obstacle, chaque ouverture opportune et visible
s'observe pour détourner, ici ou lâ, les fils barbelés menaçants du présent et du futur objectivé...


Pugnace devant ces périples, l'itinéraire est plus ou moins valide suivant l'intelligence et/ou l'instinct de chacun à chaque carrefour.


La vie n'est jamais un hasard, elle comporte les crayons et la gomme universelle... Le vrai problème selon moi, c'est que la vie est trop courte
!!!


Plus qu'amicalement,


ANDRE