Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

C’est toujours la même histoire : l’amour c’est ce qui manque le plus à ceux qui aiment !

amour_0.jpgInspirant depuis des siècles les poètes, l'alchimie de l'amour pourrait bien se résumer à une simple formule arithmétique.

 

A des années lumières de la pièce de théâtre de Marivaux et des vers passionnés d'Aragon, des chercheurs de l'Université de Washington ont mis au point un modèle mathématique capable de prédire l'issue d'une union amoureuse. 

 

Contrairement à la physique ou aux mathématiques, les relations humaines n'obéissent pas à des lois générales scientifiques.

 

Mais à défaut de théorème, des scientifiques ont tenté de modéliser certains aspects sociaux. Aujourd'hui, c'est au tour de l'alchimie amoureuse.

Des chercheurs américains de l'Université de Washington affirment avoir mis au point un modèle mathématique capable de prédire la durée d'un couple.


Prédire l'avenir du couple avec 94 % de précision 

 

john-gottman-copie-1.jpgAlors que Newton a permis à la physique de décoller en mettant en équation les phénomènes observés, John Gottman, directeur de l'Institut de Recherches sur les Relations, regrette que la psychologie sociale ait tendance à délaisser les mathématiques. Associé aux mathématiciens James D.Murray et Kristin Swanson, il entend bien rattraper ce "retard".  

 

Comme matière première, les chercheurs ont épluché 10 ans de recherches effectuées sur plus de 600 couples mariés. Au total, des centaines d'heures de conversation enregistrées dans le laboratoire du Pr. Gottman ont été passées au crible. Selon le psychologue, quelques minutes d'une discussion sur un sujet de désaccord difficilement abordable comme l'argent ou le sexe suffiraient à faire apparaître des problèmes sous-jacents. La gestion de ces accrocs permettrait de prévoir si les amoureux vont couler de longs jours heureux.


L'amour côté en bourse ?


86CA412CC9D41F5554032E79F3754Par exemple, si le mari lève les yeux au ciel pendant un entretien, des points sont enlevés au baromètre de l'amour. Si l'humour est au rendez-vous, des points sont ajoutés… L'évolution est ainsi portée sur un graphique surnommé "Dow Jones de la conversation". Si la tendance est à l'inflation, c'est bon signe pour nos tourtereaux mais si la courbe chute, la météo amoureuse risque de virer au gris. Ajoutés à des questionnaires et à la prise du pouls, ces paramètres sont incorporés à un modèle mathématique capable d'interpréter et de prévoir.

 

"Les mathématiques utilisées sont d'un niveau trivial, alors que les résultats offrent une étonnante précision" ajoute le Pr. Murray. Testé sur 700 couples récemment mariés et revus quatre ans plus tard, cette machine infernale a permis d'identifier les futurs divorcés avec 94 % de précision. Des résultats supérieurs à bien des prédictions de thérapeutes…


Tiercé gagnant des couples qui durent


photo_1343334123189-5-0.jpgLes équations permettent de classer la relation autour de différents modèles de couples, dont trois sont jugés potentiellement stables sur une longue période :

  • Les peace and peace. Ces derniers évitent à tout prix les conflits et ne se disputeront jamais. Face à une divergence, l'écoute ne sera jamais suivie d'un effort de persuasion de l'autre ;
  • L'amour vache. Comme des avocats dans un prétoire, ces couples peuvent se disputer pour un rien mais ont tendance à durer malgré des échanges passionnés ;
  • Les casques bleus. Chacun écoute l'autre, respecte son opinion et le couple ne se dispute ainsi que très rarement.

bague_408.jpgSelon le Pr. Gottman, les problèmes surviennent chez les couples formés de personnalités ne pouvant s'accorder. Comme par exemple une femme prompte à se disputer et un mari qui fuit les conflits. Le psychologue estime que les graphes obtenus par ce modèle mathématique peuvent aider les couples à éviter le divorce, en s'appuyant la manière dont les courbes évoluent en fonction des attitudes des partenaires.


0000394605-0.jpgEn disposant d'une représentation visuelle de l'origine du désaccord, le psychologue estime pouvoir amener les couples à plus d'harmonie : en conseillant à l'homme à répondre aux attaques et à la femme à modérer ses accès de colère par exemple.

En mettant ainsi en évidence les faiblesses du couple, le thérapeute affirme avoir réussi à aider 65 % des couples qui ont ainsi abandonné l'idée de divorce. Mais selon ces résultats présentés symboliquement le 14 février 2004 (jour de Saint-Valentin), l'amour peut-il être réduit à une simple équation ?

 

Je n'y crois pas...  J'ai, en mon libre arbitre,

d'autres algorithmes...plus simples !

 

 

COPYRIGHT-copie-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hélène 08/09/2012 12:35


Je ne crois pas non plus dans ces équations, notre vie change, nous-même, nous évoluons, nos besoins sont différents en fonction de notre âge et de notre
parcours tant professionnel que personnel , on peut tomber malade, comment prévoir ?... Comment pourrait-on prendre en compte tous ces paramètres dans des équations ?!!! Tout serait prédéterminé
par avance ?!!! Non je n'y crois pas. 


Pour moi mon algorithme préféré en amour c'est 1+1=1


Bisessss Hélène

AD 09/09/2012 05:40



En effet, la "mathématisation" statistiques des items amoureux et leurs contractions en équation relèevent de fantasmes de chercheurs émérites certes, mais
qui n'apportent ren aux espérances des uns et des autres.


L'amour et ses parallèles émotionnelles trouvent leurs sources au-dessus des chiffres et du cartésianisme. C'est dans le "spatial", l'intouchable que germent
les conclusions du bonheur amoureux.


Je partage donc les éléments de ta contribution et de ta réaction à cette publication, laquelle néanmoins méritait d'être publiée selon mon
libre-arbitre.


Biz.


André