Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Quelle prétention de prétendre que l’informatique est récente : Adam et Eve avaient déjà un…Apple !

muyinterestantecosmopolitan

Apple, dans sa logique de guerre contre le sexe, censure la revue scientifique espagnole Muy Interesante proposée habituellement dans une application sur l'iPad.

 

L'objet du délit ?

 

Un homme nu dont la main cache un sexe que nous ne saurions voir et un sujet sur le pénis. 

 

Numérama révélait pourtant que la firme américaine n'avait pas réservé le même sort à un numéro de Cosmopolitain combinant un sujet sur les 50 positions coquines favorites des hommes et un autre sur le point G.

 

Comme le rappelle un autre article de Numérama, feu Steve Jobs était catégorique sur la question des contenus pornographiques :

 

« Nous pensons sincèrement que nous avons une responsabilité morale d'écarter la pornographie de l'iPhone. Les gens qui veulent du porno peuvent acheter un téléphone Androïd. »

 

apple-logo

Que l'AppStore soit plus contrôlé que le système proposé par Google est une chose que défendait l'homme au col roulé noir. 

 

« Vous savez, il y a un Porn Store sur Androïd. N'importe qui peut le télécharger. Vous le pouvez, vos enfants le peuvent. Nous ne souhaitons pas aller dans cette direction. »

 

Le problème c'est qu'Apple censure tout ce qui se rapporte au sexe, même quand il s'agit d'une photo d'un homme presque nu illustrant un sujet «culturel», comme c'est le cas dans le numéro de Muy Interesante.

 

Dans Cosmopolitain, les sujets sont plus « ludiques » mais c'est la photo moins provocante qui pourrait expliquer que la revue n'ait fait l'objet d'aucune censure, explique Numérama.

 

muy-interesante« Les raisons qui ont poussé Apple à considérer le sujet de Muy Interestante comme étant plus osé que les deux dossiers de Cosmopolitan sont assez mystérieuses. Est-ce parce le processus de vérification a bloqué sur le terme « pénis » et pas sur les mots « positions », « point G » ou « coquines » ? Ou parce que la couverture du titre espagnol présente un homme nu, le sexe masqué par ses mains ? »

 

Le magazine espagnol, qui s’est excusé auprès des abonnés à la version numérique, a été contraint d'apporter des modifications à ce numéro selon le quotidien « El Pais » :

 

« L'éditeur a envoyé une nouvelle version du modèle avec l'image recadrée à la taille et a remplacé le mot « pénis » par « membre éminent » ! »

 

Muy Interesante, qui risque une classification « +18ans » voire un rejet de la plateforme AppStore, n'est toujours pas disponible sur l'iPad. Il est en revanche téléchargeable sur Zikio et Post y Mas !

 

Cette affaire n'est pas la première puisque depuis 2008, Apple multiplie les censures.

 

 

 

C’est le propre de la censure d’accréditer

les opinions qu’elle attaque !

 

 

 

 

COPYRIGHT-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Comme c'est étrange..
Répondre
A


Bonjour Simonne,


En effet, les concepts sont tenaces surtout en matière d'utilisation des "pulsions" qui aimantent  le plus dans l'anonymat total...


Les "lignes" bougeront avec le temps sans doute.


Bonne journée, ANDRE