Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Ça alors !!!

Un œuf Kinder confisqué par les douaniers canadiens !


kinder-surprise-interditLes douaniers canadiens d’un poste frontière ont confisqué un œuf Kinder  Surprise suite à un banal contrôle de véhicule en direction des États-Unis. Ils tombent par hasard sur le véhicule d’une nommée Linda Bird, citoyenne Canadienne, qui se rendaient aux États-Unis. Les douaniers découvrent alors le fameux Kinder Surprise qu’ils ont immédiatement confisqué.

Selon un porte-parole du département de la Sécurité Intérieure des Etats-Unis, Mike Milne (AFP), les douaniers américains auraient confisqué au cours de l’année 2009 plus de 25 000 œufs en chocolat Kinder Surprise lors des quelques 2 000 contrôles qu’ils auraient effectués.

Linda Bird apprend alors que si les douaniers canadiens lui avaient laissé passer la frontière avec le fameux œuf, elle aurait été passible d’une amende de 300 $ !

Même si cela peut nous paraître ridicule, il faut savoir que le Kinder Surprise est effectivement interdit sur le territoire américain.

Fabriqué en Italie depuis 1972 par Ferrero, le Kinder Surprise et interdit sur le territoire américain car les autorités craignent que les enfants puissent s’étouffer en avalant les jouets cachés à l’intérieur. Au Etats-Unis, une loi votée en 1938 interdit d’associer de la nourriture avec une substance non comestible. Au Canada cependant, la vente en est autorisée depuis 1975.

En France un décret qui est entrée en vigueur en  juillet 2011 et qui fait suite à une directive Européenne, prévoit  l’interdiction des jouets qui sont associés à un produit alimentaire et qui ne sont accessibles qu’après avoir consommé la nourriture.

 

Sus aux fuyards de la route ! 

 

1789475_police-afp-illustr-new.jpgUn laboratoire français serait en train de mettre au point une arme d’un nouveau genre qui permettrait, grâce à l’utilisation des ondes magnétiques, de faire ralentir ou voire même de stopper les véhicules à distance.

Plus de barrages routiers et de courses poursuites. Cette nouvelle technologie permettrait de ralentir un véhicule en fuite,  comme par exemple ceux qui pratiquent le « go fast » (trafiquants d’armes, trafiquants de drogues, etc.) et qui échappent le plus souvent aux forces de l’ordre grâce à des moteurs surpuissants.

Le fonctionnement de cette nouvelle technologie est assez simple : il s’agit d’émettre des messages électroniques incohérents et contradictoires et de les adresser au véhicule en question. Le véhicule ne peut plus fonctionner correctement, ralentit et finit par ne plus fonctionner  du tout, ce qui provoque  l’arrêt complet du véhicule.

Cette technique pourrait également servir à neutraliser le système électronique des voitures «folles» dont le système est défaillant et à bord desquelles l’automobiliste n’a plus aucun contrôle sur sa vitesse.

Les premiers tests en laboratoire sont concluants même si pour l’instant les chercheurs cogitent sur la façon de rendre le système moins encombrant. On pense que dans cinq ans tout au plus, il pourra équiper une arme de poing.

Le même système est développé par une société canadienne depuis quelques années. Leur canon EMP (impulsion électromagnétique) serait efficace sur tout véhicule postérieur aux années 1970 raconte le magazine Spectro Sciences. Au-delà de cette date, l’ancien système d’allumage a été remplacé par un système électronique.

 

 

 

 

COPYRIGHT-copie-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article