Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Il y a quelque chose de calmant dans la philosophie, une manière de parler du vivant comme si on était mort.

Il y a quelque chose de calmant dans la philosophie, une manière de parler du vivant comme si on était mort.

Philosopher ? 

S'acheminer jusqu'aux sources de la pensée, à la racine du savoir, aux confins du logos, interroger le réel pour en reconstruire le sens et... pourquoi pas ?

Cultiver son jardin intérieur, se lier d'amitié avec la vie, reconnaître, en se donnant et donnant du plaisir, la sagesse du bonheur.

Mais encore...?

Aussi, dans le foisonnement des démagogies, des idéologies et des obscurantismes, débusquer l'illusion, la fausse conscience et l'hypocrisie des pouvoirs.

Philosopher, c'est aussi penser par soi-même et débusquer dans le monde la faille entre l'apparence et le réel.

Soumettre au doute le plus radical ce qui paraît aller de soi et contraindre sa pensée aux rigueurs de la raison, pour mieux armer nos rêves.

Peut-être non, si l'on garde à l'esprit qu'il s'agit non seulement d'interpréter le monde, mais aussi de le transformer.

Il y a quelque chose de calmant dans la philosophie, une manière de parler du vivant comme si on était mort.

Est-ce vain ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article