Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

La persuasion est fille d'Aphrodite !!!

La persuasion est fille d'Aphrodite !!!

Aphrodite, fille de Zeus et de Dioné, elle est la déesse grecque de la Beauté, de l'Amour et de la Fécondité. Elle séduisait et trompait chacun…

"Ce n’est pas à toi, ma fille, qu’ont été données les œuvres guerrières. Toi, va t’occuper plutôt des œuvres désirables du mariage. De celles-là, ce sont Arès le rapide et Athéna qui s’en chargeront."

Dans ce célèbre passage de l’Iliade, Zeus assigne à Aphrodite un rôle bien défini dans la vie des anciens Grecs, rôle dévolu aux relations amoureuses entre les êtres.

La persuasion est fille d'Aphrodite !!!

C’est notamment sur la base de ces vers d’Homère que la plupart des antiquisants ont considéré Aphrodite comme étant uniquement la déesse de l’amour, sans relation avec la guerre.

Cette définition n’est pas pertinente, car si l’on se réfère à un ensemble de données provenant de plusieurs cités et de traditions différentes, on s’aperçoit que l’univers guerrier et militaire n’est pas étranger à Aphrodite, dont le domaine présente des interactions significatives avec le dieu de la guerre Arès.

Pour un Grec, la divinité est moins une personne qu’une "puissance divine", - une divinité grecque n’est pas une "personne" à proprement parler, c’est-à-dire un individu doué d’une personnalité bien définie comparable à celle des êtres humains. 

La persuasion est fille d'Aphrodite !!!

Même lorsqu’il est représenté sous des traits anthropomorphes, un dieu reste avant tout une puissance divine, une force surnaturelle qui se déploie dans tous les domaines de l’expérience, à tous les niveaux (nature, société, institutions, individus), sans pour autant s’identifier complètement avec l’une ou l’autre de ses manifestations.

Cette puissance divine donc peut intervenir dans toutes les manifestations du réel et agit le plus souvent en interaction avec d’autres divinités.

L’anachronisme peut lui aussi avoir des effets pervers dès que l’on aborde un phénomène ou une mentalité du passé. 

La persuasion est fille d'Aphrodite !!!

Est-on sûr, par exemple, que le mot "amour", objet culturel par excellence, avait chez les anciens Hellènes la même résonance intime que chez nous, nourris que nous sommes par le christianisme platonicien, la littérature courtoise et le romantisme ? 

Loin de là, cette notion d’amour n’est pas pertinente.

Si l’on s’en tient aux sources anciennes, Aphrodite a le pouvoir de déclencher l’éros et de "mélanger" tous les êtres vivants.

Elle préside à l’acte sexuel et à tout ce qui entoure la pulsion sexuelle et le plaisir sensuel d’une part et, d’autre part, la genèse de la vie.

La persuasion est fille d'Aphrodite !!!
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article