Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Sondologie et Sondomanie !

Sondologie et Sondomanie !

Quelle est la validité scientifique et portée démocratique des sondages ?  

Les sondages sont devenus omniprésents dans la vie sociale en général et dans les médias en particulier. Il y a cependant sondages et sondages.
- Les sondages de comportement, (« Vous arrive-t-il de naviguer en Méditerranée ? Sur le yacht de Bolloré ? »), peuvent être une source précieuse d’information : encore faut-il que les questionnaires soient rigoureusement conçus et réalisés, ce qui est loin d’être toujours le cas.

- Les sondages d’intention de vote, qui prétendent exprimer l’intention de comportement (« si l’élection présidentielle de 2017 devait avoir lieu dimanche prochain, pour qui voteriez-vous ? »), manifestent dès leur principe une grande fragilité.

- Les sondages d’opinion (« Pensez-vous que Marine Le Pen : a/ devrait se consacrer à l'armée ? ou b/ devrait chanter à l'Olympia plus souvent ? »), qui construisent artificiellement une « opinion publique » qui n’existe sous cette forme que… grâce aux sondages.

Sondologie et Sondomanie !

Selon les sondages, les Français consomment cinquante-huit rouleaux annuels de papier hygiénique par tête. Qu'est-ce qu'ils entendent par tête ?

Quelle validité scientifique peut-on alors accorder à ces divers types de maniements de sonde, et surtout comment apprécier leur portée démocratique ?

- Le doute critique est évidemment de mise face à leur fonction d’instruments de mesure. Il s’agit alors de dévoiler leurs présupposés, leurs biais, leurs erreurs, et ce d’autant plus que le recours aux chiffres les pare abusivement des atours de l’objectivité et de la fiabilité. Il faut aussi décrypter les commentaires tendancieux ou erronés qui parfois les accompagnent en guise d’interprétation. 

- Mais les sondages ne sont pas seulement descriptifs. Ils sont aussi normatifs et prescriptifs. Ils décident des questions et de leur contenu, transmettent des valeurs, orchestrent des débats, hiérarchisent les personnes et les problèmes, incitent à des choix et motivent des décisions.

Sondologie et Sondomanie !

Un sondage n'est pas un substitut à la réflexion.

Étant donné le rôle démesuré qu’on fait jouer aux sondages, c’est sur cette double prétention – scientifique et démocratique - que doit s’exercer la vigilance critique à leur égard.

Il existe aujourd’hui une petite « foultitude » de soi-disant sondages sur le web qui ne sont ni plus ni moins que des colonnes vertébrales d’intoxication en faisant naître des rumeurs.

Alors même – et pour n’en citer qu’un – il est parfaitement précisé : Avertissement à propos des sondages en ligne.

A l'approche des elections, les sondages se multiplient. Internet n'est pas en reste.

Mais les sondages en ligne ont-ils une quelconque valeur ?

Contrairement au « monde réel », la mise en place d'un sondage sur Internet est simple, rapide... et gratuite.

Pourtant la prudence s'impose quant à l'interprétation des résultats de ces cyber-consultations.

Sondologie et Sondomanie !

De quoi largement biaiser par le bouche-à-oreille ou le « cyber-activisme » !

Et puis, il y a l'effet du bouche à oreille. Les statistiques de fréquentation des sites trop maintenant pour les « régionales » et pire, la présidence !!!

Ceux qui découvrent ces sondages ont tendance à inciter leurs relations à y participer. Fait marquant, le cyber-militantisme semble très inégalement réparti.

Si l'extrême droite n'est pas majoritaire dans les urnes, elle détient largement la palme de l'activisme sur le net. Le nombre de forums de droite ou d'extrême droite, visibles ou cachés, qui appelle à voter à nos sondages est impressionnant. Ce qui explique en grande partie leurs résultats...

Sondologie et Sondomanie !

Manque de fiabilité 

Pour finir, aucun système de vote sur internet n'est parfait. La seule façon d'éviter le double-vote est d'obliger les votants à s'identifier. Mais le panel se retrouve alors très réduit, sans être pour autant représentatif de l'opinion.

A défaut d'identification, aucun système - cookie ou détection d'adresse IP - n'est en mesure d'empêcher à 100% certains internautes de voter plusieurs fois. …/…

Voilà qui est honnête ! Alors que plusieurs sondages réalisés par des Instituts patentés, et à date, donnent les scores avec l'application de la méthode des quotas et les "corrections" impératives.

Ces infos Web avouent d'emblée que le dernier "score" indiqué donne ... l'inverse ! Ce qui est scandaleux !!!

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article