Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

La victoire sur soi est la plus grande des victoires. N’est-ce pas ?

La victoire sur soi est la plus grande des victoires. N’est-ce pas ?

L’introspection (« l’introsquestion ») qui me paraît la plus simple…

On vous pose la question : Quels sont vos défauts ?

Vous répondez honnêtement sans trop de difficultés.

On vous pose la question : Quel sont vos qualités ?

Vous répondez sincèrement sans vanité.

 

Mais si je vous pose la question comme je vous la pose, là :

Quels sont vos principaux défauts pour lesquels vous avez le plus d’indulgence ?

Alors, vous êtes dans l’obligation de ne pas vous tromper, de faire des choix, et vous aurez un peu plus d’adrénaline.

La victoire sur soi est la plus grande des victoires. N’est-ce pas ?

Vous devez répondre en vous jugeant vous-même !

Inversement : en quel sens pourrait-on ne pas être soi-même ?

Qu'est-ce qu'être «aliéné» ?

Essayez de prendre des exemples et montrez-vous en quoi ils s'appliquent à des situations où vous n'étiez pas vous-même !

A première vue, une expression tout à fait anodine, et qui semble absolument évidente.

Mais, en réfléchissant, que signifie «être soi-même», posséder une identité ?

Il nous arrive souvent, pour parler d'une situation que l'on n'a pas pu maîtriser totalement, qui nous a échappé, de dire «je n'étais plus tout à fait moi-même.»

La victoire sur soi est la plus grande des victoires. N’est-ce pas ?

Mais est-ce vraiment possible de ne «plus être soi-même» ?

A priori, c'est une question qui paraît totalement absurde, c'est un non sens !

Que pourrais-je ou qui pourrais-je être d'autre que soi-même ?

Il est donc enrichissant de se demander, en premier lieu, ce que c'est que d’être « soi-même».

Puis, au contraire, nous pouvons tous nous interroger sur ce qui peut faire que nous ne puissions individuellement ne pas vous-même, que «vous» soyez un autre que vous.

Enfin, on est en droit de se demander si l'on peut réellement être pleinement soi-même, ou si, au contraire, nous ne serions pas des êtres sans cesse en projet, en construction, inachevés ?

La victoire sur soi est la plus grande des victoires. N’est-ce pas ?

On peut ne pas être soi-même.

Je ne gouverne pas l'ensemble de ma vie psychique.

Les autres peuvent m'empêcher d'être moi-même.

La folie montre la dépossession de soi.

La victoire sur soi est la plus grande des victoires. N’est-ce pas ?

Je ne peux pas ne pas être moi-même.

Tant que je pense, je suis.

Même fou, je suis encore moi.

Je suis toujours le même.

La victoire sur soi est la plus grande des victoires. N’est-ce pas ?
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article