Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Il parait que les maux sont moins néfastes au bonheur que l'ennui. C’est vrai…

Il parait que les maux sont moins néfastes au bonheur que l'ennui. C’est vrai…

L’ennui informe du fait que ce sur quoi on porte son attention ne répond à aucun intérêt ou besoin actuel.


Dans le cas de l’ennui, contrairement à l’impatience, ce n’est pas par manque de disponibilité que la chose n'intéresse pas.

On n'a pas non plus accès à un besoin ou à un intérêt qui serait actuellement frustré.

C’est pour cela qu’il arrive souvent de demeurer passif devant l’ennui, en attendant qu’il passe.

C’est pour la même raison que l'on cherche à "meubler le temps" pour éviter de le ressentir trop clairement.
 

Pourquoi est-il si tentant de demeurer passif devant l’ennui ?

Parce que pour chasser l’ennui, on doit s’occuper à quelque chose qui a du sens pour nous. Mais parfois on arrive difficilement à identifier ses intérêts ou nos besoins du moment.

À cause de cela, on a l’impression de ne pas savoir ce que l'on veut, d’être incapable de l’identifier.

Il parait que les maux sont moins néfastes au bonheur que l'ennui. C’est vrai…

Si on la néglige trop, la faculté de cerner ses intérêts et ses besoins a tendance à s’atrophier.

C’est ce qui arrive quand on néglige longtemps ses besoins en laissant aux autres le soin de décider ou en faisant passer leurs besoins avant les nôtres. C’est aussi le cas de celui qui passe la majeure partie de son temps à faire "ce qu’il doit faire", sans se soucier de ses intérêts et de ses besoins.

Il parait que les maux sont moins néfastes au bonheur que l'ennui. C’est vrai…

Lorsqu’il se libère enfin du temps pour lui, il ne sait souvent plus comment l’occuper d’une manière satisfaisante.

C’est ce qu’on voit aussi chez celui qui s’en remet à son conjoint pour la plupart des décisions, ou chez le parent qui donne toujours priorité aux préférences de ses enfants...
Si on n’arrive pas à sortir de l’ennui ou si on s’ennuie souvent, c’est le signe que l'on n'est pas en contact avec nos intérêts, nos goûts et nos besoins.

Il parait que les maux sont moins néfastes au bonheur que l'ennui. C’est vrai…

Ça peut venir du fait que l'on ne prend pas le temps de les identifier ou encore que l'on a de la difficulté à le faire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article