Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

« Un cabinet noir » à l’Elysée !

L'expression a de quoi surprendre, mais le magazine (particulièrement destiné à la droite) Valeurs Actuelles a bien écrit bien à plusieurs reprises dans ses enquêtes intitulées « Sarkozy ».

 

Il y aurait donc bien une cellule composée de plusieurs personnalités proches de François Hollande chargées de mettre hors circuit Nicolas Sarkozy. L'objectif est donc simple pour ce cabinet : empêcher l'ex-président de revenir en politique. Beaucoup de questions se posent à la lecture de cet article.

Cliquez sur les photos de cet article.

Qui commande ce cabinet par exemple ? L'hebdo a la réponse.

 

Il s'agirait du commandant militaire de l’Élysée, le colonel de gendarmerie Éric Bio-Farina. L'homme a accès à toutes les données informatiques de l'ère Sarkozy à l'Elysée.

Il récupère d'ailleurs les documents « sensibles » et ne s'est pas gêné pour transmettre ceux d'importance aux juges qui s'intéressent à toutes les affaires liées à Nicolas Sarkozy.

Cliquez sur les photos de cet article.

Selon Valeurs Actuelles, Bio-Farina vient de se voir attribuer par Hollande le poste de coordonnateur national du renseignement.

 « Un cabinet noir » à l’Elysée !

Cliquez sur les photos de cet article.

 

Qui commande ce cabinet par exemple ?

 

Il s'agirait du commandant militaire de l’Élysée, le colonel de gendarmerie Éric Bio-Farina. L'homme a accès à toutes les données informatiques de l'ère Sarkozy à l'Elysée.

 

Il récupère d'ailleurs les documents « sensibles » et ne s'est pas gêné pour transmettre ceux d'importance aux juges qui s'intéressent à toutes les affaires liées à Nicolas Sarkozy.

 

Selon Valeurs Actuelles, Bio-Farina vient de se voir attribuer par Hollande le poste de coordonnateur national du renseignement.

 « Un cabinet noir » à l’Elysée !
 « Un cabinet noir » à l’Elysée !
 « Un cabinet noir » à l’Elysée !

Cliquez sur les photos de cet article.

 

Pour ce « cabinet noir », « il faut tuer Sarkozy ».

 

L'hebdomadaire met aussi en lumière le calendrier des affaires et insiste sur le fait que chaque épisode concernant la gauche est suivi dans la foulée par des mises en examen ou autre pour l'ex-président ou son entourage.

 

Enfin, Valeurs Actuelles évoque le rôle de la presse toujours partante pour faire ses gros titres sur les démêlés judiciaires de Sarkozy. Bref, une enquête à charge contre François Hollande et ses craintes quasi « obsessionnelles » à l'endroit de Nicolas Sarkozy.

 

Cet ex-Président au lendemain des élections, on peut penser maintenant que l’Elysée va déclarer ses « excuses et repentance » si c’est vrai ! Entre Valeurs Actuelles et Libération, ça fait de  la grande différence !

 « Un cabinet noir » à l’Elysée !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

capitchaloup 05/04/2015 19:10

Quels coups sur la tronche !! Je suis pour Juppé ou Valls... Ou qui ??? Surtout pas LES PenS.

capitchaloup 05/04/2015 18:46

Aie Aie !!!