Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

POUR PARLER DE CETTE FOLLE GUERRE ANIMALE, IL N'Y A QUE DES LARMES !

LE MOYEN D’EXPOSER ou « D’EXPLOSER » !!!

Pourquoi tant de haine, des guerres, de violences ? Est-ce un « livre de vie » ? N’est-il pas plus sage de montrer du doigt la violence que de tenter de la nier sous prétexte que l’amour est au cœur de chacun ? Il faut se donner les moyens d’explorer ses arcanes… Et c’est ce qui dérange !

La violence, positive ou négative, est hélas toujours présente. La violence « positive » comme les territoires est une parole qui tranche dans le vif, distinguant l’un de l’autre, pour empêcher la confusion mortifère. Parole créatrice qui garantit les différences en vue d’alliances qui ne sont pas absorption de l’autre. La violence négative, à l’inverse, consiste à manger l’autre, à nier sa différence en l’assimilant, ce qui suggère que la violence qui tue s’enracine dans la convoitise que la faim figure.  

POUR PARLER DE CETTE FOLLE GUERRE ANIMALE, IL N'Y A QUE DES LARMES !
POUR PARLER DE CETTE FOLLE GUERRE ANIMALE, IL N'Y A QUE DES LARMES !

L‘HUMOUR A FAIT MOURIR !!!

Ce que les renseignements libanais et syriens avaient annoncé aux autorités européennes dans des mois précédents. Le journal libanais as-Safir annoncent également à la France l’imminence de seconds attentats sur son territoire, bien plus « spectaculaire » que celui de Charlie Hebdo !

Parallèlement à cela et encore défiant les décisions de défense très amples, les menaces djihadistes se multiplient et se confirment visant directement le territoire français. Dans une vidéo intitulée « Message of the Moujahids 3 » soit « Message du combattant 3 », un djihadiste français à visage découvert annonce que le pays connaitra « autant de meurtres et de tueries » que de bombes que la France a lâchées en Syrie ou en Irak. Il ajoute à cela « Nous allons lancer des appels pour tuer n’importe quel civil. »

De quoi rappeler le discours tenu par Samuel Laurent, consultant international, spécialiste du terrorisme et d’Al-Qaïda. En effet, dans son ouvrage « Al-Qaïda en France », paru en mai 2014, l’auteur annonce explicitement que les djihadistes sont partout, et sont surtout des individus insoupçonnables, qui le jour où l’ordre leur sera donné seront prêts à agir.

POUR PARLER DE CETTE FOLLE GUERRE ANIMALE, IL N'Y A QUE DES LARMES !
POUR PARLER DE CETTE FOLLE GUERRE ANIMALE, IL N'Y A QUE DES LARMES !
Histoire du "désir"

Le désir est cette force vitale qui pousse à sortir de soi pour aller vers autrui. Mais il se heurte forcément à une limite : le réel, l’autre, son désir à lui. Lorsqu’il n’y consent pas, il se fait convoitise. Et la convoitise est liée à la peur : peur de manquer, angoisse devant la limite, la différence. Alors on se « nomme » terroriste !

Un choix est donc à faire : poussé par le désir, on peut chercher à rencontrer l’autre sans se laisser faire par la peur avec une arme ou mettre la main sur ce qui échappe. L’autre se révèle alors surcroît de vie.

C’est la vie qui ne va pas ainsi. Long est le chemin où on apprend à vivre le désir avec justesse. Quand il y a mensonge, quand il y a rivalité entre les religions se comptent par une toute grande alors que le nombre des âges de chaque Dieu est totalement minusculissime ! Il convient d’être vrai et s’exposer à « se faire avoir ». Le mensonge est le plus souvent en amont. Très en amont. L’envie en effet ne va pas sans illusion consistant à croire qu’on peut épanouir sa vie sur le mode de l’avoir, du prendre.

POUR PARLER DE CETTE FOLLE GUERRE ANIMALE, IL N'Y A QUE DES LARMES !
Peur, animal, mensonge, terreur : voilà les ingrédients du cocktail explosif de la violence !

Il n’est pas fatal que convoitise et violence l’emportent. Il faut suivre un chemin où le désir de vivre donne la force donne la force de dépasser la peur et de reconnaître le mal caché en ouvrant les yeux sur les ravages de la violence. Il faut ruser avec le mensonge indigne. Il s’agit moins d’éradiquer la mal ou de chercher à l’effacer, que de regarder en face pour donner une chance d’en faire un « lieu » où la Vie peut germer à tous âges et à nouveau, au-delà de la violence. Peut-être dans les supermarchés en morceaux en Irak, en Syrie, au Yémen, et tous les fous furieux !!!

En France, la réaction du Gouvernement a été efficace.

POUR PARLER DE CETTE FOLLE GUERRE ANIMALE, IL N'Y A QUE DES LARMES !
POUR PARLER DE CETTE FOLLE GUERRE ANIMALE, IL N'Y A QUE DES LARMES !
Histoire du Désir

Le désir est cette force vitale qui pousse à sortir de soi pour aller vers autrui. Mais il se heurte forcément à une limite : le réel, l’autre, son désir à lui. Lorsqu’il n’y consent pas, il se fait convoitise. Et la convoitise est liée à la peur : peur de manquer, angoisse devant la limite, la différence. Alors on se « nomme » terroriste !

Un choix est donc à faire : poussé par le désir, on peut chercher à rencontrer l’autre sans se laisser faire par la peur avec une arme ou mettre la main sur ce qui échappe. L’autre se révèle alors surcroît de vie.

C’est la vie qui ne va pas ainsi. Long est le chemin où on apprend à vivre le désir avec justesse. Quand il y a mensonge, quand il y a rivalité entre les religions se comptent par une toute grande alors que le nombre des âges de chaque Dieu est totalement minusculissime ! Il convient d’être vrai et s’exposer à « se faire avoir ». Le mensonge est le plus souvent en amont. Très en amont. L’envie en effet ne va pas sans illusion consistant à croire qu’on peut épanouir sa vie sur le mode de l’avoir, du prendre.

ALERTE !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marcel 23/01/2015 19:55

Ouh la les images parlent d'elles-mêmes ...!!
Horrible !
Comment des terroristes au nom d'Allah peuvent commettre des ignominies pareilles .
Cordialement