Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !

Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !
Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !

Il y a bien longtemps, un fermier élevait des chevaux dans un ranch aux États-Unis.

Un jour, son plus bel étalon s’enfuit. Son voisin s’exclama « Quelle malchance, quelle malchance... » Le fermier haussa les épaules et répondit : « Chance ? Malchance ? Qui sait... »

Quelques jours plus tard, l'étalon revint accompagné d’une superbe pouliche. Le voisin s’exclama « Quelle chance, quelle chance... » Le fermier haussa les épaules et répondit « Chance ? Malchance ? Qui sait... »

Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !

En essayant de dresser la pouliche, le fils du fermier se cassa une jambe. Le voisin s’exclama «Quelle malchance, quelle malchance... »

Le fermier haussa les épaules et répondit « Chance ? Malchance ? Qui sait...»

Quelques jours plus tard, un général passa dans la région pour recruter des hommes valides pour une guerre impopulaire. Le fils fût exempté du fait de sa jambe cassée...

Chance ? Malchance ? Bonne expérience ? Mauvaise expérience ? Qui sait !

Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !

Acceptons les événements tels qu’ils se présentent.

Ne les chargeons pas inutilement de sentiments négatifs. Nous ne ferions qu'aggraver la situation.

Apprenons à rester serein face aux épreuves de l'existence. Elles offrent souvent un tremplin vers une vie meilleure…

Il est bon toutefois d’être persuadé de sa propre chance.

Considérez par exemple le simple fait de pouvoir manger tous les jours à votre faim, de pouvoir boire l’eau du robinet, de pouvoir être soigné lorsque vous tombez malade, de pouvoir voyager librement au sein de votre pays ou en dehors de ses frontières, de pouvoir parler librement, de pouvoir critiquer le gouvernement quel qu’il soit...

Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !

Combien de personnes partout dans le monde sont-elles privées de ces "simples faits" ?

Eh oui, je vous l’annonce: à l’échelle du monde, vous êtes vraiment un privilégié ! Essayez de trouver d’autres motifs de reconnaissance.

Attention toutefois à ne pas confondre le hasard avec la logique des choses : si vous êtes le patron d’une entreprise, ce n’est pas à la chance que vous le devez mais à votre travail (encore que la chance se provoque également, mais c’est un autre thème).

Si vous avez hérité cette entreprise de votre père, si vous êtes né avec une cuillère en argent dans la bouche, alors là oui, en effet, vous avez eu de la chance.

Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !

Prendre conscience de sa chance est une leçon d’humilité.

J’ai obtenu tant de choses sans lever le petit doigt, par le simple fait de naître dans un pays industrialisé par exemple, qu’il m’est interdit de me vanter. Ceux qui ont "moins", le doivent très probablement à leur naissance. Ils n’y sont pour rien. C’est donc un devoir de les respecter.

Vous pouvez utiliser cette réflexion sur la chance lorsque vous êtes confronté à des personnes désagréables.

Dîtes-vous que vous avez beaucoup de chance de ne pas être comme eux. Ces personnes ont certainement eu une vie moins favorisée que la vôtre.

Faîtes naître de la compassion, voire de la bienveillance, à leur égard (voir plus loin). Bien sûr qu'ils pourraient changer. Tout le monde peut changer s'il le désire. Mais combien de personnes ont la chance de le savoir ? Combien de personnes tiennent réellement la barre de leur navire ?

Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !

Utiliser cette réflexion sur la chance peut également vous aider à vivre plus facilement les petits désagréments de l’existence.

Voici ce que disait Raoul Follereau dans son "Message à la jeunesse du monde" en 1961 : « Si vous avez le désir de manger, ne dîtes pas : « J’ai faim !» Mais pensez aux 400 millions ? de jeunes filles et de jeunes gens qui ne mangeront pas aujourd’hui. Car la moitié de la jeunesse du monde a faim.

Si vous avez un rhume, ne dîtes pas : «Mon Dieu », que je suis malade ! »

Mais pensez à tous ceux qui souffrent, aux 800 millions et plus d’êtres humains qui n’ont jamais vu un médecin.»

Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !

Dans le même ordre d’idées, ne dîtes pas : « Je suis pauvre » parce que vous ne pouvez pas vous offrir le téléviseur dernier modèle ou « Je suis laid » parce que vous avez un bouton sur le nez.

Mettez vos petits tracas en perspective. Ne vous mettez pas en colère parce que l’eau de votre douche est froide : vous au moins, vous possédez l’eau courante ! 40% de la population mondiale connaît des difficultés pour obtenir son eau.

Un milliard de personnes ne disposent pas d'eau potable. Chaque année, plus de dix millions de personnes meurent d'avoir bu une eau souillée.

Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !

Nous avons tendance à considérer la nourriture, l’habillage, l’éducation ou la médecine comme des dus. Ce ne sont pas des dus. Ce sont des chances !

Le destin nous a favorisés. Pourquoi nous ? Pourquoi pas eux ? Par égard pour toutes les personnes qui souffrent, ayons la décence d’apprécier notre vie à sa juste valeur.

Par considération envers tous ceux qui malgré leurs difficultés sont heureux de vivre, ayons la convenance d’être également heureux.

Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !
Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !
Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout. Les malchanceux, ceux à qui tout arrive !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :