Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ANDREBIO

05/02/2016 15:46

Analyse graphologique de Nicolas Sarkozy, ex président de la république...

Analyse graphologique de Nicolas Sarkozy, ex président de la république...
Analyse graphologique de Nicolas Sarkozy, ex président de la république...

 

La graphologie a pour objet l'étude des liens significatifs existant entre la façon d'écrire et de signer des personnes et leur psychologie.

En tant que trace objective, l'écriture manuscrite est la synthèse vivante de la physiologie du scripteur - le geste - de son rapport à la convention sociale - le code alphabétique et le langage écrit - de son expression personnelle et singulière - sa façon d'écrire en tant qu'elle est reconnaissable - et enfin de son rapport à une situation matérielle extérieure - l'instrument graphique, le support -.

Les signes observés dans l'écriture sont analysés avec précision et objectivité mais ne trouvent une signification qu'en fonction du contexte graphique, c'est-à-dire de l'écriture dans sa totalité en tant que structure globale.

Analyse graphologique de Nicolas Sarkozy, ex président de la république...

Le travail d'interprétation du graphologue ne se réduit pas à l'application mécanique de formules ou de recettes...

La graphologie, parce qu'elle appréhende des schémas dynamiques, ne réduit pas la personne humaine à un portrait statique, figé ou définitif. Le graphologue rend compte de la façon dont, à un moment donné, les "tendances", les "formes" qui animent l'individu, se structurent, s'inhibent, se contrarient ou au contraire se potentialisent.

L'écriture révèle donc ce que nous sommes, c'est un miroir vivant. Les formes graphiques que nous traçons et qui nous caractérisent peuvent être modifiées si nous le voulons. Nous pouvons ainsi améliorer nos comportements : être plus calme, plus énergique, moins dépendant, moins agressif, etc.

Souvent, le plus facile à modifier, c'est la signature qui dévoile nos aspirations, mais aussi nos appréhensions, nos déceptions ou notre fragilité.

(Psycho-graphologue. Graphothérapeute)

Analyse graphologique de Nicolas Sarkozy, ex président de la république...

Sur la profession de foi électorale de Nicolas Sarkozy figure un message écrit de sa main.

"Ce qui frappe tout d'abord, c'est la distorsion importante entre son écriture et sa signature. Une écriture petite, fragile, régressive, avec plusieurs lettres à rebours, mal formées ou imprécises, des torsions et une direction chancelante qui sont signes de "mal être", d'anxiété et d'inhibition.

Par contre, une signature très différente dans plusieurs aspects et notamment dans sa dimension - voir le "N", le "l" et le "S" surélevés comme s'il voulait grandir et paraître fort aux yeux des autres.

Analyse graphologique de Nicolas Sarkozy, ex président de la république...

Certains psychologues parleraient d'un complexe d'infériorité surcompensé.

"J'ai des cicatrices partout" confiait-il récemment à un journaliste. Il le confirme bien par son écriture. Quand on compare donc son écriture et sa signature, on peut se demander si cet être tourmenté a réellement les capacités pour réaliser ses ambitions.

D'autre part, lorsqu'on lit le texte, on reste atterré.

Pourquoi éprouve-t-il le besoin de nous dire qu'il ne nous mentira pas, qu'il ne nous trahira pas, qu'il ne se dérobera pas?

Comme si on pouvait douter de sa sincérité.

Eh bien oui, on peut en douter, car beaucoup de graphologues considèrent que les lettres à rebours, mal formées, les gestes régressifs, les reprises ou les torsions sont des signes d'insincérité.

En quelque sorte, on peut dire que ce qu'il affirme est contredit par son graphisme."

                                                                    actuendessins.fr

actuendessins.fr

Analyse graphologique de Nicolas Sarkozy, ex président de la république...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Un électeur de gauche 22/03/2014 17:17

Être tourmenté ", oui on l'avait deviné
Être non sincère , ça on l'a bien vérifié !!!!

Maurice 22/03/2014 17:15

Quant aux mensonges ; quand on dit je ne vous mentirai pas " , on aimerait qu'il tienne parole. Mais il ne fait jamais le croire. ....